international

Les éditeurs Jacques-Marie Laffont et Edouard Frison-Roche ont annoncé, le 6 juillet, la création d’une nouvelle maison consacrée à la littérature africaine, Terra Mater International. La diffusion sera assurée par Geodif (groupe Eyrolles) en France et Madrigall Export en Afrique.
 
"La promesse de l’Afrique est immense, veulent croire les deux éditeurs. C’est certainement le continent le mieux armé à l’aube de ce siècle qui débute pour ouvrir les nouveaux chemins du futur immédiat. […] C’est dans ce cadre et avec beaucoup d’espoir et d’ambition que nous avons décidé, en tant qu’acteurs du livre, […] d’accompagner nos amis africains à promouvoir leur savoir, leurs connaissances et leurs idées avec le plus de force possible."
 
Les trois premiers titres du catalogue paraitront à l’automne 2020. Oser les ruptures, ouvrage collectif dirigé par l’ancien ambassadeur de la Côte d’Ivoire en France, Pierre Kipré, tentera de brosser un portrait de l’Afrique post covid-19. Le livre est préfacé par l’ancien président de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, acquitté en 2019 des charges de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI) qui était amenée à se prononcer sur le rôle qu’il a joué dans les troubles de 2010-2011. La CPI examine actuellement un recours en appel de l’accusation.
 
Dans De moi, de toi, de la Côte d’Ivoire, l’homme politique ivoirien en exil Stéphane Kipré fera part de ses pensées sur sa terre natale et sur les défis que le pays doit relever. Enfin, l’ouvrage collectif L’Afrique en perspective, dirigé par Pierre Kipré et José Brito, ouvrira le débat sur le futur du continent en identifiant les différents scénarios de développement possibles en matière politique, culturelle et économique.

Jacques-Marie Laffont avait dirigé le groupe éditorial Hoche Communication, qui avait été liquidé en 2016.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités