Baromètre

Un très bon début d'année pour les ventes de livres

La librairie Les Grands Caractères - 6 rue Laplace (Paris 5ème) - Photo LDGC

Un très bon début d'année pour les ventes de livres

En janvier, les ventes de livres ont bondi de 14%. Si, en février, le marché a enregistré un léger recul (dû à moins de jours ouvrables), la tendance annuelle s'améliore, surtout pour les librairies de 1er et 2e niveau.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas, Anne-Laure Walter,
Créé le 30.03.2021 à 10h18,
Mis à jour le 30.03.2021 à 11h35

Les ventes de livres continuent d'afficher une belle croissance durant les deux premiers mois de l'année, selon les baromètres mensuels Xerfi/I+C/Livres Hebdo. En janvier, le marché du livre affiche à nouveau une excellente performance en janvier avec une progression de 14 % en euros courants. En février, il recule cependant de 4 % (+ 2% en données corrigées des jours ouvrables) par rapport à février 2020 qui était en forte croissance.

La tendance annuelle reste négative à - 3,4% en janvier, et - 4% fin février. Cependant, en janvier, le livre se portait mieux que les ventes du commerce qui ont reculé de 3,9 % sur les douze derniers mois, une première depuis avril dernier.

En janvier, tous les circuits ont bénéficié de la belle orientation du marché. Les librairies de 2e niveau réalisent la meilleure performance avec + 21% (pour une tendance annuelle presqu'à l'équilibre: - 0,2%). Les librairies de 1er niveau et les grandes surfaces culturelles (GSC) sont à + 14% et les hypermarchés à + 8,5%. Les tendances annuelles se raffermissent un peu plus: le 1er niveau et les GSC sont autour de - 3,5% et les hypers à - 4,3 %.

En février, le bon dynamisme des librairies de 2e niveau perdure (+ 12 %), et elles deviennent le premier circuit à enregistrer une tendance annuelle positive (+ 0,1%). Les librairies de 1er niveau continuent de séduire avec + 9% de leurs ventes (- 3,2% en tendance annuelle). En revanche, la virulence de l’épidémie de Covid a entraîné début février la fermeture administrative des magasins situés dans certaines galeries commerciales, notamment des grandes surfaces culturelles, comme on le constate avec l’activité des GSC qui chute de 14 % et celle des hypers qui baisse de 3%. Par conséquent, la tendance annuelle des ventes se dégrade fin février dans ces circuits: - 5% pour les GSC, - 4,4% pour les hypers.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités