Edition

Une collection jeunesse publiée par Milan censurée en Turquie

32 titres des "Goûters philo" sont publiés en Turquie

Une collection jeunesse publiée par Milan censurée en Turquie

Pourtant traduits depuis plusieurs années en Turquie, sept titres de la collection de philosophie jeunesse « Les Gouters Philo » sont tombés le 27 juin sous le coup de la loi turque sur la protection des mineurs. Ces ouvrages publiés par Milan ont pour vocation d’aiguiser l’esprit critique des plus jeunes.

J’achète l’article 1.5 €

Par Pauline Gabinari ,
Créé le 28.06.2022 à 16h58

« Cette censure est particulièrement violente car elle vient à la racine de la pensée de l’esprit critique », déplore Brigitte Labbé, initiatrice des « Goûters philo ». Publiés chez Milan, sept titres de la collection philosophique jeunesse ont été déclarés « nuisibles pour les enfants » par le ministère de la Famille et des Services sociaux turcs ce lundi 27 juin. Son éditeur turc, Günisgi Kitapligi, n’a pas encore reçu le courrier officiel motivant la censure.

Édités en France depuis 2001, « Les Gouters Philo » sont venus à Brigitte Labbé après une année dédiée à cette matière. « Je me suis rendue compte que les questions des enfants étaient incroyablement philosophiques. C’est là que m’est venue cette idée : peut-on transmettre les idées de Kant aux enfants ? ». Très vite, la collection prend à l’international : elle est traduite dans 25 pays et vendue à 4 millions d’exemplaires à travers le monde. En Turquie, les premières traductions comme Le Bien et le Mal – l’un des sept titres visés par la censure –   arrivent dès 2006. « Cela a été un vrai phénomène en Turquie. On peut trouver des « Goûters Philo » dans les foyers mais aussi dans les écoles privées et publiques », explique celle qui compte désormais une cinquantaine de titres dans sa collection dont 32 en Turquie.

Un effet nocif sur les moins de 18 ans

A partir de 2007, Brigitte Labbé initie également des tournées en Turquie où elle va à la rencontre de son public. « Jusqu’ici, j’ai toujours été très libre, nous n’avons jamais eu de problème avec nos traductions. Cette annonce est vraiment arrivée comme un couperet », raconte-t-elle, faisant référence à l’annonce parue ce lundi 27 juin dans le Journal officiel décrivant ainsi le contenu des livres : « certaines expressions, images et descriptions dans les livres ayant un effet nocif sur la spiritualité et le développement des moins de 18 ans ».

Désormais considérés comme nuisibles les sept titres – Les Garçons et les Filles, Le Bien et le Mal, Le Corps et l’Esprit, La Dictature et la Démocratie, Le Courage et la Peur, Les Petits et les Grands, L’Amour et l’Amitié – devront porter l’estampillage « Nocif pour les mineurs ». « Sans oublier les problèmes que cela posera sûrement dans les écoles publiques… », regrette Brigitte Labbé. En attendant de connaître les mesures prises par la maison d’édition turque, Brigitte Labbé a décidé de soutenir la collection en continuant ses déplacements et ses rencontres auprès du jeune public turc : « Il faut continuer à militer pour les enfants ! ».

Les dernières
actualités