Une pétition demande le retrait d’un livre jeunesse jugé « sexiste » | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, Claude Combet, le 02.03.2018 à 17h42 (mis à jour le 04.03.2018 à 12h18) Polémique

Une pétition demande le retrait d’un livre jeunesse jugé « sexiste »

On a chopé la puberté, paru début février chez Milan jeunesse, a provoqué une polémique virale à cause de son contenu jugé dégradant et sexiste. En quelques heures la pétition demandant le retrait du livre a recueilli plus de 28 000 signatures.

Le livre jeunesse On a chopé la puberté: de vrais conseils avec beaucoup d’humour a créé une polémique virale. Edité par Milan jeunesse, cet ouvrage pratique, à destination des petites filles, paru le 7 février dans la collection " Les secrets de pipelettes " est écrit par Séverine Clochard et Mélissa Conté et illustré par Anne Guillard.
 
Photo EMMA
Une pétition lancée en début d’après-midi le 2 mars a déjà enregistré plus de 28000 signatures en quatre heures. Elle demande aux éditions Milan de retirer le livre du marché et de présenter ses excuses pour cet ouvrage jugé "dégradant", "indigne", "irrespectueux" et "sexiste". La pétition a reçu le soutien de la dessinatrice Emma (Un autre regard, Massot)
 
C’est le compte Facebook du collectif féministe The Nasty Uterus (La rage de l’utérus) qui a soulevé le problème jeudi 1er mars, reprochant notamment la sexualisation des enfants, la culpabilisation des filles, le manque de diversité des personnages et un cumul de stéréotypes.
 
L’ouvrage est classé pour être lu à partir de 10 ans. Il aborde des sujets comme le maquillage, la taille des seins, le tour de taille ou la séduction.

Un ton volontairement décalé et humoristique
 
Milan jeunesse a donné une première réponse via un communiqué publié sur son blog dès hier. "On a chopé la puberté est un ouvrage documentaire au ton volontairement décalé et humoristique destiné à dédramatiser une période souvent difficile à vivre à l’adolescence" est-il écrit. "C’est un livre avec un message positif: "tout va bien se passer". Il faut le lire en entier pour en comprendre le message" précise l’éditeur.

Soucieux d’accompagner les jeunes filles et de répondre à leurs questions, " Milan est, depuis toujours, un éditeur engagé aux côtés des filles et des garçons, pour les accompagner dans leur découverte du monde, sans dogmes ni prédicats, à hauteur d’enfants et d’adolescents qui ont le droit de se poser toutes les questions qu’ils souhaitent."

Interrogé par Livres Hebdo, Christophe Tranchant, le directeur général de Milan, nous a fait parvenir une réponse plus détaillée dans laquelle l'une des auteures explique le projet et le ton de ce livre. "Il faut entendre et répondre [aux] questions [des jeunes filles] tout en essayant de "désamorcer" les clichés, explique-t-elle. Une fille qui demande "comment mettre mes seins en valeur sans trop attirer les regards" a le droit qu’on lui réponde. Ce qui serait moyenâgeux pour le coup ce serait de lui dire "cache tes seins, voyons !"". Elle précise: "À travers l’humour, c’est le message que nous avons voulu faire passer dans ce livre: respecte-toi, fais-toi respecter, aime-toi comme tu es."
close

S’abonner à #La Lettre