2019 en 12 thèmes : 5 tendances en vogue dans l'édition [4/12] | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 19.12.2019 à 14h00 Bilan 2019

2019 en 12 thèmes : 5 tendances en vogue dans l'édition [4/12]

Photo OLIVIER DION

De nouveaux acteurs de niche ont émergé dans le marché de l'édition en 2019, tandis que certains segments balbutiants se sont consolidés. Retour en cinq points sur les nouvelles tendances.

Les éditeurs ont redoublé d'inventivité en 2019 afin d'élargir leur public. De nouvelles niches sont apparues, tandis que d'autres ont su se renouveler pour redynamiser leurs ventes et moins dépendre de leurs catalogues. Livres Hebdo récapitule en cinq points les tendances de l'année.

La psycho pop à la croisée des chemins

Signe des temps et de l'hybridation des genres, le rayon psycho pop a pris son envol en 2019 grâce à l'installation d'auteurs dans la durée et d'approches originales. Ni ésotérisme, ni développement personnel, ni psychologie académique, mais plutôt à la croisée de ces trois styles, la montée en puissance de la psycho-pop coïncide avec la quête d'épanouissement des quadras CSP+. Face à cette demande, l'offre éditoriale augmente de façon constante depuis quelques années, au point que les éditeurs généralistes ont investi le secteur. Quitte à saturer la niche ?

Le parenting, à méditer

Malgré un ralentissement de sa croissance, le secteur du parenting reste extrêmement dynamique et pourrait même trouver un second souffle grâce à plusieurs tendances émergentes. Plutôt dépendant des bons succès de leur catalogue, les éditeurs ont tenté de relancer la machine cette année grâce, notamment, à leurs titres sur la parentalité bienveillante, appuyée sur une communication apaisée. Méditation, écoute et bonne entente forment la nouvelle trinité d'une "slow" parentalité et d'une éducation réussie. Education qui passe de plus en plus par des pédagogies alternatives comme le Montessori, dont les éditeurs se sont fait l'écho.

Une place pour les seniors

À ses balbutiements, le segment du livre pour les seniors pourrait bien prendre son envol dans les prochaines années avec le vieillissement de la population. Encore faudrait-il pour cela casser quelques tabous tenaces et accepter que la lenteur et la douleur de l'âge peuvent être le sujet de collections dédiées régulièrement alimentées, comme le font de rares éditeurs (Odile Jacob, entre autres). La visibilité en librairie pourrait également être améliorée pour légitimer les préoccupations de santé et de bien-être de cette population plus fragile.

Des livres bios pour les animaux

Depuis deux ans, le contenu des livres dédiés aux animaux de compagnie a évolué. Portés par l'apparition dans le débat public de la question du bien-être et de la condition animale et par les menaces qui pèsent sur la biodiversité, les éditeurs ont intégré ces dimensions dans leurs publications, les colorant toutes de notions d'éducation, de communication, de sensibilité, d'intelligence animale et de préservation des espèces, que ce soit pour les animaux domestiques comme pour le monde sauvage.

De plus en plus vulgaires

Alors que le réchauffement climatique modifie en profondeur l'écosystème de la planète et que l'intelligence artificielle fascine la Silicon Valley, les éditeurs ont intensifié la publication d'ouvrages scientifiques de vulgarisation. S'il n'existe pas de chiffres pour mesurer le phénomène puisque ces livres grand public sont classés au rayon sciences au même titre que les essais scientifiques ultra-pointus, la tendance est bien réelle. Les sujets qui séduisent le plus sont ceux qui font écho à l'actualité. Les neurosciences et le fonctionnement du cerveau, l'intelligence artificielle, le climat ou encore l'espace et la physique quantique figurent parmi les thèmes qui rencontrent le plus de succès.
close

S’abonner à #La Lettre