Reportage

Amsterdam : la librairie Mevrouw Hamersma cuisine pour les lecteurs

La librairie-cuisine de Madame Hamersma, à Amsterdam. - Photo Fanny GUYOMARD

Amsterdam : la librairie Mevrouw Hamersma cuisine pour les lecteurs

Parce qu’il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier et que la vente de livres de recettes seule ne permet pas de faire ses choux gras, la librairie Mevrouw Hamersma, à Amsterdam, propose des cours de cuisine ou des repas préparés par les auteurs qu'elle vend. Une bonne recette ? 

Par Fanny Guyomard,
Créé le 20.02.2024 à 13h00 ,
Mis à jour le 04.03.2024 à 09h01

Amsterdam, non loin d’un canal. De l’extérieur, c’est une simple et chaleureuse librairie spécialisée dans les livres de recettes. Mais une fois la porte poussée, le nez frémit. Un plat en sauce est réellement en préparation. Le regard se porte vers la seconde partie de la boutique : une cuisine de professionnels, de bois et d’acier.

Séminaires et anniversaires

Quatre fois par semaine en moyenne s’y tiennent des cours, ou bien un repas qu’un gourmet concocte pour un événement : séminaire, dîner insolite... Au menu de ce soir, c’est ragoût et tiramisu, pour une « birthday party », explique la cuisinière du jour. La table pour 25 personnes est installée dans la mezzanine.

« La librairie est un lieu de rencontre pour toutes les personnes intéressées par la cuisine – même celles qui n’y connaissent rien. Elles cherchent souvent de la compagnie et l’occasion de “ralentir”. Ce qui rejoint la lecture, le livre, idéal pour se poser et discuter », s’enthousiasme la manager Lone Aarup Poulsen, qui manie les fourneaux comme le papier.

La libraire Lone Aarup Poulsen, de la librairie-cuisine Mevrouw Hamersma, à Amsterdam.
La libraire Lone Aarup Poulsen, de la librairie-cuisine Mevrouw Hamersma, à Amsterdam.- Photo FANNY GUYOMARD

La répartition du chiffre d’affaires, en plus de dix ans d’existence ? « A peu près 50/50. Un peu plus pour la partie cuisine. Sinon, on ne tiendrait pas », glisse celle qui réfléchit à étendre l’offre de restauration à tous les moments de la journée, comme un salon de thé. Le fondateur, journaliste, a fait fortune dans le vin. Son épouse vient fréquemment tenir la librairie éponyme : Mevrouw Hamersma, soit Madame Hamersma.

Chefs locaux

La librairie propose à la louche 2 000 titres, vendus entre une dizaine et une soixantaine d’euros. Dans la partie française (en langue néerlandaise), on feuillète La Bible de la cuisine française d’Alain Caron, chef installé à Amsterdam où il tient plusieurs restaurants, et ex-présentateur vedette de MasterChef dans le pays aux tulipes. Autre titre alléchant pour un lecteur hollandais : Bistronomy : Recipes from the Best New Paris Bistros, de Jane Segal, dont la couverture affiche un verre de vin rouge surmontant de la volaille en sauce. Mais personne ne détrône De nieuwe Franse keuken (que l’on peut traduire par “La Nouvelle cuisine française”), du pape de la gastronomie du terroir Paul Bocuse, publié en 2023, cinq ans après sa mort.

La tablée de la librairie-cuisine Mevrouw Hamersma, à Amsterdam.
La tablée de la librairie-cuisine Mevrouw Hamersma, à Amsterdam.- Photo FANNY GUYOMARD

Tous rayons confondus, les best sellers du moment sont signés par le gratin des cuistots de la ville : le bon vivant Altijd Zondag et le chef pâtissier Cees Holtkamp. Mentionnons la cheffe tendance d’origine indienne, Paulami Joshi, aux 18,7 millions d’abonnés sur Instagram. « Quand ils sont en workshop, les places partent tout de suite », insère la libraire.

L’idée est d’accompagner un repas d’une séance de dédicaces. « Et inversement, le livre est une publicité pour les workshops », complète Lone Aarup Poulsen. En accueillant la podcasteuse culinaire “smakelijkpodcast” dans sa cuisine, la librairie s’offre également un peu de publicité. Un cocktail réussi.


 

Paulami, régalant une tablée dans une seconde librairie (de) cuisine à l’autre bout de la ville, “De Kookboekhandel”, qui revendique plus de quarante ans d’ancienneté.

Les dernières
actualités