Un premier roman, un jour

Anna Druesne, "La Vénus aux kakis" chez Serge Safran

Anna Druesne. - Photo FRANCK LUGAND

Anna Druesne, "La Vénus aux kakis" chez Serge Safran

Tous les jours pendant l'été, Livres Hebdo présente un premier roman de la rentrée littéraire. Aujourd'hui La Vénus aux kakis, de la globe-trotteuse Anna Druesne.

Par Agathe Auproux,
Créé le 11.08.2015 à 16h11,
Mis à jour le 12.08.2015 à 12h00

"Au supplice, Emma triturait sa serviette sur ses genoux comme pour se délester des atroces tortures qu’elle endurait depuis deux heures". C'est la première phrase de La Vénus aux kakis, premier roman d'Anna Druesne, à paraître le 3 septembre aux éditions Serge Safran.
 
La primo-romancière raconte l'histoire d'Emma Berger, prisonnière d'une triste relation de couple. Emma apprend qu'elle est trompée. Elle rencontre alors Charles Mayer dans une librairie. A ses côtés, elle redevient femme. Leur vie sera truffée d'aventures. 
 
Dans La Vénus aux kakis, Anna Druesne dépeint avec humour et subtilité un bovarisme contemporain. Son Emma Berger rappelle évidemment la célèbre Emma de Flaubert, par l'ennui qu'elle ressent aux côtés de son compagnon comme par la fulgurance de ses sentiments lorsqu'elle croise le regard du beau Charles pour la première fois.

Lorsqu'un drame familial, doublé d'une quête des origines, surgit au milieu de la passion du couple nouveau, le roman d'amour prend alors des allures de récit d'aventure, et laisse la quiétude d'Aix-en-Provence pour se frotter aux mystères de l'Autriche. Un premier roman plein d'audace et de sentiments, bons comme mauvais.
 
Anna Druesne est née à Bordeaux. Après des études de lettres et de danse à Paris, c’est la danse qui l’entraîne à New York, ville qui la fascine et où elle résidera trois fois. Elle entreprend ensuite un tour du monde : trois continents, sept capitales, des années de voyage. Revenue en France, elle restaure un mas à Aix-en-Provence. C’est là que, les travaux finis, elle cède à son désir d’écrire, un désir qui l’accompagne depuis l’adolescence.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités