Allemagne

Bertelsmann prend le contrôle global de Gruner + Jahr

Bertelsmann prend le contrôle global de Gruner + Jahr

Bertelsmann prend le contrôle global de Gruner + Jahr

Gruner + Jahr est la maison mère du groupe Prisma, dont les éditions Prisma sont l'une des filiales.

Par Vincy Thomas,
avec AFP Créé le 06.10.2014 à 17h36

Bertelsmann a annoncé lundi, le rachat de la part qu'il ne contrôlait pas encore dans sa filiale allemande Gruner + Jahr (G+J), pour un montant non communiqué. En rachetant les  25,1% détenus jusqu'ici par la holding Jahr, héritière de la participation du cofondateur John Jahr, Bertelsmann monte à 100 % du capital de G+J, éditeur de nombreux magazines dans toute l'Europe (Geo, Gala, Parents, Stern...). En France, il possède le groupe Prisma, maison mère des éditions Prisma.

L'opération, qualifiée par le patron de Bertelsmann Thomas Rabe d'"étape stratégique dans le renforcement de notre cœur de métier”, sera effective au 1er novembre.

Outre l'édition avec G+J et les livres avec Penguin Random House, Bertelsmann est présent dans la radiotélévision avec RTL Group, dans les droits musicaux avec BMG et dans les services aux entreprises.

En France, Prisma publie des magazines comme Geo, Ça m'intéresse, National Geographic, Capital, VSD et Femme Actuelle. L'éditeur Prisma décline quelques-unes de ces marques sous forme de beaux livres, mais aussi des ouvrages jeunesses, loisirs et pratiques. Depuis 2010, elles proposent des fictions et des essais. Au total, le catalogue comprend plus de 1 000 références. A la 32e place de notre classement des éditeurs 2013, la maison d'édition affichait en 2012 un chiffre d'affaires de 12,987 millions d'euros.

G+J, basée à Hambourg, a annoncé fin août un plan d'économies pour réduire de 75 millions d'euros ses coûts annuels. Il se traduira par la suppression de 400 emplois en Allemagne sur les trois ans à venir, soit un sixième de ses effectifs sur son marché domestique.

Sans l'influence de la famille Jahr, Bertelsmann a les mains plus libres pour piloter cette restructuration. Il y a deux ans, le groupe de médias avait échoué à trouver un accord pour prendre le contrôle complet de l'éditeur, dont il est au capital depuis 1973.

Bertelsmann, numéro cinq mondial des médias en chiffre d'affaires, est une entreprise familiale toujours aux mains de la famille de son fondateur.

Les dernières
actualités