Paris Plages

Bibliothèque éphémère: "Les enfants sont de loin nos emprunteurs les plus compulsifs !"

La bibliothèque éphémère de Paris Plages - Photo AGATHE AUPROUX

Bibliothèque éphémère: "Les enfants sont de loin nos emprunteurs les plus compulsifs !"

Plusieurs maisons du groupe Madrigall ont prêté plus de 450 titres pour composer la bibliothèque éphémère de Paris Plages 2016. Ouverte au public depuis le 20 juillet, elle accueille adultes et enfants.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
Créé le 29.07.2016 à 15h26,
Mis à jour le 29.07.2016 à 16h00

Un homme confortablement assis dans une chaise vert chartreuse, face à la Seine, termine sa lecture de Chirac : une vie de Franz-Olivier Giesbert. "C'est la troisième fois qu'il vient, et il emprunte toujours ce livre. Beaucoup font comme ça : ils commencent à lire un livre sur la plage et reviennent le lendemain pour continuer leur lecture", explique une jeune animatrice de la bibliothèque éphémère Flammarion / J'ai Lu / Casterman de Paris Plages 2016 (20 juillet - 21 août). Paru le 1er janvier de cette année chez Flammarion, Chirac : une vie fait 845 pages.

La bibliothèque éphémère de Paris Plages - Photo AGATHE AUPROUX
Installée depuis plus d'une semaine sur la voie Georges Pompidou, la petite bibliothèque éphémère, forte d'une sélection de plus de 450 ouvrages parmi les plus récents, propose des titres pour tous les goûts et tous les âges. Une maman et son petit garçon dans sa poussette arrivent à leur tour devant la petite cabane aux étagères blanches pleines de livres. Une carte d'identité pour caution, et l'enfant pioche allégrement dans les rayons cinq albums jeunesse pour les tout petits, de 0 à 3 ans. "Les enfants sont de loin nos emprunteurs les plus compulsifs !" plaisante la bibliothécaire.  

Une vaste sélection de livres jeunesse pour les enfants de tous âges - Photo AGATHE AUPROUX

Parmi les nouveautés cette année, un rayon composé de beaux-livres sur la cuisine ou le bien-être, les deux grandes tendances du moment dans l'édition de livres pratiques. Egalement, toute une étagère est consacrée à la bande dessinée et au roman graphique. Celui de Jeanne Puchol et Laurent-Frédéric Bollée publié chez Casterman le 16 mars dernier, Contrecoups : Malik Oussekine, fait partie des titres les plus empruntés et les plus appréciés.

Alors que la sélection se montre très électique, n'omettant ni la romance ni le thriller ou le fantastique, elle fait en revanche l'impasse sur les grands classiques de la littérature. Le parti pris de cette édition est de proposer des ouvrages parus dans les derniers mois et des succès actuels de librairie. Le dernier Bridget Jones d'Helen Fielding, intitulé Folle de lui et sorti chez J'ai lu le 2 mars dans une traduction de François du Sorbier, est ainsi très demandé.  

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités