Belgique

Bruxelles : une nouvelle directrice générale chez Filigranes

Photo CC BY-SA 3.0

Bruxelles : une nouvelle directrice générale chez Filigranes

La librairie bruxelloise Filigranes a nommé une nouvelle directrice générale : Véronique Croisé. Une nomination destinée à « améliorer sérieusement la gestion des ressources humaines chez Filigranes », alors que le créateur de la librairie avait été mis en cause dans une plainte collective interne en décembre dernier.

J’achète l’article 1.5 €

Par Adriano Tiniscopa ,
Créé le 29.04.2022 à 17h22

Une nouvelle directrice pour tourner la page ? Dans un communiqué de presse daté du vendredi 29 avril, la librairie Filigranes, l'une des plus importantes en Belgique, a annoncé avoir nommé, avec prise de fonction immédiate, une nouvelle directrice générale en la personne de Véronique Croisé. L'institution belge avait été secouée en décembre dernier par une plainte anonyme et collective de 48 libraires contre son créateur, Marc Filipson

La plainte avait été déposée en décembre 2021 auprès de la caisse d'assurance sociale Securex. Il y était question de méthodes de management toxiques, de harcèlement moral et sexuel et de violence au travail (voir l'article de Livres Hebdo consacré à ce sujet). Le fondateur s'était défendu. Afin de rasséréner cette conjoncture délétère, le conseil d'administration de Filigranes a confié un mandat de directrice générale à Véronique Croisé. Marc Filipson conserve son poste de directeur éditorial.

« Je viens revoir en profondeur la gestion de l’entreprise, et redonner l’envie, la fierté et le plaisir d’y travailler chaque jour à tous ses collaborateurs », a déclaré la nouvelle directrice générale. Sur Facebook, les commentaires sont nombreux pour saluer la décision. Véronique Croisé n'est pas une néophyte dans le monde de l'entreprise. Elle est actionnaire active depuis plus de 20 ans de la papeterie Nias et a déjà dirigé de nombreuses PME. Elle a fait « preuve d'une grande rigueur dans la gestion, mais aussi d’écoute, d’empathie et de bienveillance à l’égard de ses équipes », explique la librairie Filigranes.

Véronique Croisé arrivera-t-elle à « réparer ce qui a été abîmé » ? C'est en tout cas la réputation de cette institution qu'est Filigranes qui est en jeu. Le conseil d'administration annonce lui faire totalement confiance pour mener à bien cette tâche. Ce même conseil d'administration avait défendu Marc Filipson au moment des faits d'accusation.

 

Les dernières
actualités