Nomination

Christian Laforce, nouveau directeur général de Copibec

Photo COPIBEC

Christian Laforce, nouveau directeur général de Copibec

La société québécoise de gestion collective des droits de reproduction a un nouveau directeur général. Il sera chargé de la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique pour Copibec.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 23.07.2021 à 15h56,
Mis à jour le 23.07.2021 à 16h00

Dans un communiqué rendu public mercredi 21 juillet, l’entreprise québécoise de gestion collective des droits de reproduction, mieux connue sous le nom de Copibec, a annoncé la nomination de Christian Laforce en qualité de directeur général.

Il sera notamment chargé de plusieurs dossiers, dont "la révision de la loi sur le droit d’auteur, les négociations pour le renouvellement des ententes avec les établissements post-secondaires du Québec et la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique". "C’est avec un grand enthousiasme que j’ai accepté la direction générale de Copibec. Pour moi, sa mission est plus qu’essentielle aujourd’hui et je crois que nous devons tous ensemble, en tant que société, contribuer au respect des droits de nos créateurs", a déclaré Christian Laforce.

Diplômé de l’université de Laval (Québec) et titulaire d’un master en Gestion des organismes culturels de l’université de Montréal et HEC Montréal, Christian Laforce est impliqué depuis plus de vingt ans dans le domaine de la culture et des arts. Avant d’arriver à Copibec, il a occupé les fonctions d’agent de développement économique à l’Office de l’expansion économique, puis de directeur général du comité des personnes atteintes du VIH du Québec de 1996 à 2001, avant de rejoindre le Conseil montérégien de la culture et des communications, en tant que directeur général. Christian Laforce a également été directeur général du Conseil des arts de Longueuil (près de Montréal) et conseiller politique pour Maka Kotto, ministre de la Culture et des Communications.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités