Librairie

Confinement: le SLF met en fiche les aides, conseils, règles applicables aux libraires

Photo SLF

Confinement: le SLF met en fiche les aides, conseils, règles applicables aux libraires

Dans un document intitulé "Les conséquences du troisième « confinement » sur les librairies", le Syndicat de la Librairie Française a réunit toutes les mises à jour sur le couvre-feu, la jauge pour l'accueil des clients, les limites de déplacements, l'animation ou les aides financières qui s'appliquent aux librairies selon leurs situations.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 20.04.2021 à 15h31,
Mis à jour le 20.04.2021 à 16h13

Le 14 avril, le Syndicat de la librairie française (SLF) a actualisé son dossier pratique pour les libraires afin de gérer le troisième confinement imposé par le gouvernement pour lutter contre la nouvelle vague pandémique qui touche la France.

Le document intitulé "Les conséquences du troisième « confinement » sur les librairies", apporte des premiers éléments de réponse aux questions que les libraires se posent.

On y retrouve tous les conseils pratiques et les règles qui s'imposent aux libraires: couvre-feu, jauge pour l'accueil des clients, les limites de déplacements pour les clients, le protocole sanitaire, les enseignes dans les centres commerciaux, ou encore les librairies sur les marchés. Sans oublier ce qui relève de l'essentiel et du non essentiel: "une librairie peut vendre des livres, des CD, des DVD, de la presse et de la papeterie. Une librairie ne peut pas vendre des jouets, figurines ou autres objets. Une librairie qui dispose d’un établissement annexe devra le fermer si celui-ci vend principalement des jouets ou pourra le maintenir ouvert si celui-ci vend principalement des CD ou des DVD ou de la presse ou de la papeterie".

Animation et aides


Pour l'animation en librairie, le SLF rappelle que "les établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public n’est pas interdit, tels que les librairies, ne sont pas soumis" à l'interdiction des "rassemblements ou réunions dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes". Pour autant, le Syndicat recommande de reporter les programmes de rencontres.

Enfin, une grande partie du document dresse les aides dont peuvent bénéficier les libraires en cas de baisse d’activité ou de fermeture: activité partielle, activité partielle pour garde d'enfants,  ou fonds de solidarité pour les librairies de moins de 50 salariés qui peuvent rester ouvertes mais qui subissent une perte de plus de 50% de leur chiffre d’affaires, pour les entreprises situées dans une station de ski ayant enregistré plus de 50% de pertes de chiffre d’affaires, pour les librairies des centres commerciaux interdits d'accueil du public.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités