Icône

David Bowie, des sons, des images et des écrits

David Bowie

David Bowie, des sons, des images et des écrits

Légende du rock, acteur magnétique pour Oshima et Scott, peintre et photographe, David Bowie a logiquement été l'une des stars les plus inspirantes pour l'édition. Il est mort cette nuit à l'âge de 69 ans.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 11.01.2016 à 10h26,
Mis à jour le 11.01.2016 à 14h23

David Bowie est mort à l'âge de 69 ans. Son fils, Duncan Jones, l'a annoncé sur twitter avant de poster un texte bref de confirmation sur la page Facebook de son père. Il se battait depuis 18 mois contre un cancer. Icône et artiste légendaire, le musicien et chanteur britannique avait touché à tous les arts: de la photographie au cinéma, du théâtre à l'art contemporain. Il aura révolutionné le rock tout en inventant un style "warholien" de la mise en scène de son propre personnage, capable de se réinventer régulièrement et d'épouser les tendances de son époque.



Space Oddity, Starman, Life on Mars, Sound and Vision, Heroes, Ashes to Ashes, Let's Dance, China Girl, Modern Love... autant de tubes musicaux qui ont traversé les décennies, et sont devenus si marquants que ses chansons sont au générique de plus de 200 films. David Bowie fut d'ailleurs, aussi, acteur, notamment dans Les Prédateurs, Furyo, La dernière tentation du Christ, Arthur et les Minimoys et Le Prestige.

Un million de visiteurs pour l'exposition inaugurale de la Philarmonie

Son influence dans la culture contemporaine, sa place singulière dans le panthéon du rock, sa personnalité ambivalente et son don pour le marketing l'ont rendu légendaire de son vivant. Il venait de sortir son dernier album, Blackstar, et d'écrire sa première pièce de théâtre, Lazarus.

vitrine de la librairie Galignani au printemps 2015 - Photo VINCY THOMAS
Aussi, lorsque la Philarmonie a été inaugurée à Paris, il n'y a rien de surprenant que la première exposition lui fut dédiée au printemps dernier. Elle avait attiré un million de visiteurs! De nombreux livres étaient parus pour cette occasion: Bowie par Duffy : cinq séances photos 1972-1980, de Brian Duffy et Kevin Cann (Glénat) qui comporte les cinq séances photos que Brian Duffy a prises de David Bowie et un retour sur la carrière de la rock star ; L'ovni Bowie : la flamboyante épopée de Ziggy Stardust and the Spiders from Mars de Dylan Jones (Rivages) où le journaliste relate l'épopée musicale du personnage de Ziggy Stardust, qui apparaît en 1972 sous les traits de David Bowie, faisant basculer le monde du rock dans un univers outrancier et ambigu ; la réédition de David Bowie : une étrange fascination de David Buckley (Flammarion) qui décrypte l'univers de l'artiste, ses influences, ses dérives et ses zones d'ombre, comme l'alcool, la drogue ou sa prétendue fascination pour l'ordre nazi ; Bowie, philosophie intime de Simon Critchley (La découverte) de s'interroge sur la trajectoire de l'artiste, mais aussi sur l'identité, l'authenticité et la subversion de la musique mainstream ; la biographie de Bertrand Dermoncourt, David Bowie (Actes sud) ; David Bowie ouvre le chien, soit les deux conférences à la Cité de la musique, par Jérôme Soligny avec des photographies de Fabrice Demessence (La table ronde) ; The Rise of David Bowie : 1972-1973 (Taschen) avec les photographies de Mick Rock et une interview de Barney Hoskyns.



Des yeux vairons et 100 livres à lire

David Robert Jones est né le 8 janvier 1947 dans une famille modeste de Brixton, un quartier populaire du sud de Londres. A seize ans, lors d'une bagarre, son oeil gauche est gravement endommagé. Il gardera une pupille constamment dilatée créant l'impression bizarre qu'il a des yeux de couleur différente.

C'est à ce moment-là qu'il quitte l'école et commence sa carrière musicale. Le premier succès viendra en 1969 avec Space Oddity, une balade devenue mythique sur l'histoire de Major Tom, un astronaute qui se perd dans l'espace. Le chanteur et compositeur bâti alors sa carrière sur des réincarnations successives, à travers les personnages de Ziggy Stardust, Aladdin Sane, ou du Thin White Duke, était un touche-à-tout visionnaire qui aura influencé des générations d'artistes.

Aussi à l'aise avec Beckett et Nietzsche qu'avec ses amis Lou Reed ou Iggy Pop, il a passé sa vie à expérimenter de nombreux genres musicaux, avec des fréquentes incursions dans le cinéma, le théâtre, la mode ou la peinture. Il continue à inspirer à la fois la ménagère qui fredonne ses airs au supermarché et le jeune rebelle qui revisite son look androgyne et trouble des années 1970. Il y a deux ans, il avait même livré sa liste des 100 livres à lire au journal The Guardian, qui comprenait des livres de Martin Amis, Ian McEwan, George Orwell, Anthony Burgess, Jack Kerouac, ou encore Yukio Mishima.

Beau oui comme Bowie

Son succès se mesure au nombre d'albums vendus, plus de 140 millions, ou à travers l'influence qu'il continue à exercer sur ses collègues, de Lady Gaga à Placebo ou Blur.

Parmi les autres livres qui ont essayer de décoder l'énigme Bowie citons David Bowie et le rock dandy de Loïc Picaud (Hors Collection, 2007), David Bowie : Du provocateur au séducteur ultramoderne, de Pierre Robin (B. Giovanangeli, 2005), David Bowie : Le phénomène Ziggy Stardust et autres essais, de Enrique Seknadje (Camion blanc, 2009), David Bowie - Any Day Now - Les années Londres 1947-1974, de Kevin Cann (Naïve, 2013), Allô Bowie ? C'est David ! : abécédaire de Laurent Rieppi (Lamiroy, 2013), David Bowie de Mike Evans (Gründ, 2013), David Bowie : l'avant-garde pop de Matthieu Thibault (Mot et le reste, 2013)...

Yves Simon dans La manufacture des rêves (Grasset, 2003) rappelait en préambule de son récit souvenir et hommage à la star britannique ces quelques paroles de Serge Gainsbourg dans Beau oui comme Bowie, chanté par Isabelle Adjani: "Mâle au féminin : Un peu d’Oscar Wilde / Un peu Dorian Gray / Quelques lueurs froides/ Et un air glacé…"



Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités