Delcourt rachète Marchialy | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 28.06.2019 à 11h33 (mis à jour le 28.06.2019 à 12h00) Diversification

Delcourt rachète Marchialy

Clémence Billault et Cyril Gay, les fondateurs de Marchialy - Photo GUILLAUME GUILPART

En acquérant cette petite maison spécialisée dans la "narrative non fiction", Delcourt poursuit son déploiement en littérature générale.

Delcourt annonce la reprise au 1er juillet des éditions Marchialy, jeune maison de "narrative non fiction", qui a su s’imposer dans le paysage éditorial dès sa première publication: Tokyo Vice de Jake Adelstein, plébiscitée par la presse et vendue à plus de 20000 exemplaires. L'équipe rejoindra les locaux de Delcourt.

La maison a été fondée en 2016 par Clémence Billault (31 ans), qui avait travaillé pendant cinq ans chez Sonatine en tant que coordinatrice éditoriale, et Cyril Gay (33 ans), traducteur littéraire depuis l’anglais et l’espagnol et qui a notamment travaillé avec Globe, le Seuil et Asphalte. Elle publie au rythme de quatre ouvrages par an des histoires vraies au long cours portées par une réelle exigence littéraire. Remarquée tant pour ses histoires fortes que pour sa fabrication soignée – prise en charge par le jeune artisan du livre Guillaume Guilpart –, le catalogue Marchialy attire des lecteurs de tous horizons qui ont soif d’apprendre le monde qui les entoure en se divertissant.

Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de diversification de Delcourt. En 2018, le groupe a lancé un label de littérature étrangère et a annoncé pour la rentrée un déploiement en littérature française avec le recrutement de Sandrine Thévenet et Lola Nicolle.
close

S’abonner à #La Lettre