Deux nouvelles cyclo-librairies | Livres Hebdo

La Libricyclette sillonne les routes autour de Bourbon-l’Archambault dans l’Allier, avec à son bord 150 à 200 titres disponibles. - Photo LA LIBRICYCLETTE

Il y avait Suc et Chou à Nantes (1). Depuis début décembre, une deuxième cyclo-librairie, Cyclo Fil, sillonne les routes autour de Boucau (Pyrénées-Atlantiques) alors qu’une Libricyclette verra le jour en mars dans les alentours de Bourbon-l’Archambault (Allier). Très fragile économiquement, ce modèle de microlibrairie ambulante attire donc quelques téméraires. "Le principe ne peut que fonctionner parce qu’il colle à l’air du temps et aux besoins de proximité", plaide Philippe Quintal. Pour le créateur de Cyclo Fil, comme pour son confrère de Libricyclette, David Blouët, l’idée de monter un tel projet est venue du constat de l’absence de librairie dans leur ville et de l’envie "d’aller vers les gens".

Avec 150 à 200 livres centrés sur l’écologie et le bien-être, Philippe Quintal pose son triporteur électrique sur les marchés et sur les parkings des magasins bio trois à quatre fois par semaine. David Blouët a aussi prévu de garer sa machine, garnie de 150 ouvrages plus généralistes, et dont un tiers proviendra d’éditeurs locaux, sur les marchés et dans des événements festifs, et proposera dans un second temps un "voyage en livres", une formule d’abonnement invitant les particuliers à recevoir chez eux, une fois par mois, des animations liées au livre. Avec un premier chiffre d’affaires évalué à 20 000 euros, il conservera une activité salariée à temps partiel, tout comme Marion Bonilli, qui ressortira dès avril dans les rues de Nantes son triporteur spécialisé en jeunesse, Suc et Chou. C. Ch.

(1) Voir LH 1090 du 17.6.2016, p. 28.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre