Dicker, Musso, Minier, Grimaldi... les éditeurs reportent les parutions | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, avec afp, le 17.03.2020 à 17h34 (mis à jour le 17.03.2020 à 18h08) Coronavirus

Dicker, Musso, Minier, Grimaldi... les éditeurs reportent les parutions

Joël Dicker - Photo JÉRÉMY SPIERER.

Quasiment tous les éditeurs ont annoncé le report de leurs publications de mars et d'avril. Les lectures d'été, habituellement programmées dès la mi-mars, attendront la fin du confinement.

Suite aux récentes mesures décidées pour éviter la propagation du coronavirus, qui comprend la fermeture des librairies et des bibliothèques et l'interdiction des rassemblements, les éditeurs ont annoncé depuis lundi le report de la publication de leurs livres prévus en mars et en avril. Une décision compliquée à prendre puisque nombreux d'entre eux programment leurs best-sellers à cette période, en vue de l'été.

La sortie de L'énigme de la chambre 622 de Joël Dicker, prévue chez De Fallois le 25 mars, a été repoussée à une date ultérieure, comme l'a fait savoir le romancier sur les réseaux sociaux.
  De même, la parution de La vie est un roman, le prochain roman de Guillaume Musso programmé pour le 28 avril, est décalée, comme l'a confirmé Calmann-Levy à l'AFP.

La sortie de La Vallée, prochain roman de Bernard Minier attendu chez XO le 2 avril, a été reportée sans plus de précisions. L'éditeur décale aussi Le Fou d’Ariane de Myrielle Marc.

Sur Instagram, Virgine Grimaldi, "très triste", a dû annoncer à ses abonnés et lecteurs le report de la sortie de son prochain roman "et ne durent que les moments doux", après s'être dite préoccupée par le bilan humain. Le livre était annoncé pour le 5 mai chez Fayard.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Je suis très triste de vous l’annoncer, mais nous avons pris la décision de repousser la sortie de mon prochain roman. Il se peut que le pays soit bientôt à l’arrêt, et que ce soit matériellement impossible de faire paraître de nouveaux livres, mais même si c’était le cas, je ne pourrais m’y résoudre. Je le tourne dans ma tête depuis des jours, je sais que l’on a besoin de distractions, mais le bilan humain qui nous attend me préoccupe plus que tout le reste. J’essaierai d’écrire régulièrement ici, pour vous changer les idées. Il se peut que « Chère mamie » reçoive pas mal de cartes dans les temps à venir. Je vous embrasse, prenez soin de vous.

Une publication partagée par Virginie Grimaldi (@virginiegrimaldi) le


Les éditeurs revoient leur programme

Le Cherche Midi, qui devait publier Ailleurs de Gérard Depardieu le 23 avril, a été le premier éditeur a confirmé les reports de ses publications, comme nous vous l'annoncions hier. Même chose chez JC Lattès, où était attendu le premier roman d'Olivia Ruiz, La commode aux tiroirs de couleur, le 8 avril.

Gallimard a également décidé aujourd'hui de reporter l'ensemble des ouvrages programmés du 26 mars jusqu'à la fin du mois d'avril. L'éditeur avait notamment prévu de publier le roman de Camille Laurens, Fille, dans la collection Blanche le 26 mars mais aussi le roman de Franz-Olivier Giesbert, Dernier été, ou encore l'ouvrage de Peter Handke, prix Nobel de littérature, Les cabanes du narrateur. Le groupe précise que cela concerne aussi bien les parutions en grand format qu'en Folio.

Il appelle donc les professionnels à décaler les entretiens avec les auteurs et leurs portraits. Aucune date de report n'a été annoncée pour le moment.

De son côté, Albin Michel a annoncé le report de ses titres prévus au mois d'avril. Les parutions seront réparties sur les trois offices des mois de mai, juin et juillet. Les trois titres qui devaient sortir le 19 mars, à savoir Mémoires impubliables de Pierre Pean, La vie a pleine mains de Grégory Cuilleron et Petits arrangements entre amis d'Yvan Stefanovitch sont repoussés. Idem pour Jean Paul II, l’ombre du saint, de Christine Pedotti et Anthony Favier et le roman d'Eric Naulleau, Ruse, prévu le 2 avril.

Le Dilettante repousse la parution du nouveau roman de Juliette Jourdan, Procédure Dublin, prévue initialement pour le 1er avril et désormais inscrit à l'office du 6 ou du 13 mai.

"Le contexte actuel" contraint également l'éditeur de mangas Ki-oon à repousser toutes ses prochaines sorties "jusqu'à nouvel ordre". Ce report concerne les nouveautés du mois d'avril à savoir Act-Age, My Hero Academia, Jujutsu Kaisen et les autocollants à l'effigie des trois blockbusters de la maison d'édition. Même action du côté de Bamboo, Grand Angle, Doki-Doki et Drakoo qui décalent tous ses titres sans date précise.
 
Les éditeurs ont par ailleurs demandé à tous les auteurs de "surseoir à l'envoi des manuscrits". "Nous ne sommes plus en mesure de prendre en charge les manuscrits. Merci de ne pas nous adresser de texte dans les temps qui viennent", a ainsi demandé Grasset. "Vos manuscrits seront de nouveau les bienvenus lorsque la situation sera revenue à la normale", a précisé le Seuil.
 
close

S’abonner à #La Lettre