Transfert

C’est chez Plon que Faïza Guène signera en cette rentrée son nouveau roman, La discrétion (27 août). Auteure de 5 romans, édités chez Hachette Littérature, absorbée par Fayard en 2010 qui la publiait depuis lors, la jeune romancière a connu un succès retentissant en 2004 pour son premier livre. Ecoulé à plus de 350000 exemplaires, tous formats confondus, Kiffe kiffe demain, s’impose comme un phénomène éditorial, bénéficiant d’une très large couverture médiatique en plus d'être traduit dans 26 langues.  
 
Plus discrets, ses ouvrages suivants continuent d’explorer la veine de la comédie sociale. Comme dans Du rêve pour les oufs (2008) - où une jeune femme, originaire d’Algérie apprend que son frère est menacé d’expulsion - , Un homme ça ne pleure pas (2014) ou son dernier roman, Millenium Blues, publié à l’hiver 2018.  

Faïza Guène n’est pas le seul transfert chez Plon pour cette rentrée. La maison accueille aussi Thibault de Montaigu (La Grâce) dont le dernier texte Voyage autour de mon sexe est paru chez Grasset en 2015. Et Sophie Blandinières (La Chasse aux âmes) qui rejoint Plon après un premier roman, Le sort tomba sur le plus jeune, paru chez Flammarion en 2019.
 
 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités