Radio

France Inter : une soirée One Piece pour "dédiaboliser le manga"

France Inter : une soirée One Piece pour "dédiaboliser le manga"

Le manga d'Eiichiro Oda sera à l’honneur le mercredi 8 décembre sur France Inter. La radio organise une nuit spéciale à l'ocassion de la parution en librairie, le jour même, du tome 100 de One Piece (Glénat). Un podcast de 9 épisodes autour de cet univers est également lancé par Marie Palot.

J’achète l’article 1.5 €

Par Dahlia Girgis ,
Créé le 22.11.2021 à 18h00

Les personnages de One Piece seront à l’honneur le mercredi 8 décembre sur France Inter. La radio organise une nuit spéciale manga pour la parution en librairie, le jour même, du 100e volume de la saga chez Glénat. L’émission, animée par Frédérick Sigrist reviendra sur le manga d'Eiichiro Oda, mais également sur le phénomène du manga. Le directeur des programmes et de la production de France Inter, Yann Chouquet attend "beaucoup d'interactivité" avec les auditeurs à travers des appels au standard ou sur le tchat, notamment de Twitch, où l’émission sera diffusée en direct.

En complément, un podcast de 9 épisodes "Yamanote", créé par Marie Palot, sera diffusé juste après l’émission. "Les pionniers", "MeToo", "Street culture" ou les "Valeurs du manga" seront traités dans des sessions de 25 à 30 minutes. Le public visé est plus habitué à cet univers. "Si nous le faisions à l'antenne, nous aurions été obligés de vulgariser, expliquer des acronymes, revenir sur le champ lexical", explique à Livres Hebdo Youen Chouquet.
 
Le podcast Yamanote de Marie Palot- Photo FRANCE INTER

One Piece est l’un des grands événements de cette fin d'année, tant dans le monde de l’édition que de la pop culture. Pour se démarquer, France Inter veut proposer une approche anthropologique de la saga. "Cette soirée vient compléter notre parcours pop culture : l’émission d’Antoine de Caunes, le prix BD en partenariat avec la Fnac…  Nous avons vite donné plus de place à la bande dessinée, le manga est l’étape suivante", estime le directeur des programmes.

"Dédiaboliser, si nécessaire, le manga"

Malgré une large tranche âgée de 13 à 34 ans, l’auditeur moyen de France Inter a 54 ans. "L’ambition est de leur expliquer pourquoi leurs enfants ou petits enfants lisent des mangas…  Il y a énormément de choses dans cette discipline, or elle a pu être déconsidérée par certains comme l’a montré la polémique sur l’utilisation du Pass Culture. L’idée est dans un premier temps de dédiaboliser, si nécessaire le manga, et après le mettre sur l’antenne", résume le directeur des programme et de l'antenne.

Dans l'avenir, Yann Fouquet espère que cette soirée spéciale va irriguer le reste de l'antenne avec davantage d’acteurs du manga invités sur l'antenne de France Inter.

Les dernières
actualités