Rentrée médias

France Télévisions mise sur la culture et les fictions pour la rentrée

Sophie Breyer dans "Laetitia", série adaptée du livre d'Ivan Jablonka

France Télévisions mise sur la culture et les fictions pour la rentrée

Ruquier de retour le samedi, mais en direct, Busnel maintenu, des adaptations parmi les séries de la prochaine saison et plusieurs documentaires sont parmi les quelques nouveautés de la rentrée.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 09.07.2020 à 17h49,
Mis à jour le 09.07.2020 à 18h00

France Télévisions a déjà dévoilé ses principaux programmes de la rentrée. A cause du confinement, le groupe avait annoncé que la grille évoluerait peu, afin de prolonger les contrats des producteurs dont de nombreuses émissions avaient été suspendues.

Une importante place est dévolue au spectacle vivant, au théâtre, au cinéma et au documentaire. La plupart des émissions sont maintenues.

Seule grosse attente, le remplacement d'"On n'est pas couché" que Laurent Ruquier voulait arrêter. Il animera, toujours le samedi en deuxième partie de soirée sur France 2, "On est en direct", qui, comme son nom l'indique, sera en direct, afin de mieux rebondir sur l'actualité. Promise comme divertissante et basée sur l'effet de surprise, l'émission est produite par ADLTV, qui a déjà en charge "les grosses têtes" animées par Laurent Ruquier.

Côté culture, France 3 annonce un documentaire de Fabrice Gardel, Giono, le voyageur immobile, à l'occasion des 50 ans de la disparition de l'auteur du Hussard sur le toit.

"La Grande Librairie" sur France 5 et "La P'tite librairie" sur France 2, France 3 et France 5, sont reconduites.

Dans le domaine de la fiction, France 3 diffusera Laëtitia, une mini-série de Jean-Xavier de Lestrade, adaptée de l'enquête Laëtitia ou la fin des hommes d'Yvan Jablonka (Seuil). France 2 a dans ses cartons Le mensonge, série de Vincent Garenq, avec Daniel Auteul, adapté de l'essai éponyme de Christian Iacono (Sudarènes).

Enfin, pour les documentaires, l'Histoire sera en vedette avec plusieurs films sur De Gaulle, un deux fois 90 minutes sur les décolonisations et un trois fois 52 minutes sur l'impérialisme français, un diptyque de la franchise Apocalypse, "Hitler attaque à l'Ouest"





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités