Festival

Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani lancent "Agir pour le vivant"

Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani lancent "Agir pour le vivant"

Des auteurs, des philosophes et des scientifiques dialogueront à Arles, les 17, 18 et 19 avril, dans le cadre d'un nouveau festival qui veut réfléchir au monde de demain.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 12.03.2020 à 19h34,
Mis à jour le 13.03.2020 à 10h39

La première édition d'Agir pour le vivant aura lieu à Arles. Gratuit et ouvert à tous, dans la limite des places disponibles de la Chapelle du Méjan, Agir pour le vivant se veut un espace de réflexion et d'échanges, décloisonnant les disciplines et conjuguant les compétences, pour imaginer un nouveau rapport à la nature.

La présidente du directoire d'Actes Sud et ancienne ministre la Culture, Françoise Nyssen, et Jean-Paul Capitani, président du conseil de surveillance du groupe éditorial arlésien veulent ainsi "transformer le monde en nous transformant nous-mêmes", c'est-à-dire, "Penser/panser le monde qui vient". 

Ce festival complètera un écosystème cultivé par Actes Sud, qui fédère la production éditoriale du groupe dédiée à l'environnement, la nature et la santé (les collections "Le nom de l'arbre", "Questions de santé", "Questions de société", "Je passe à l'acte", "Mondes sauvages"...), une école alliant agriculture et activités artistiques, et leur vision "politique" du monde.

La manifestation est initiée par l'éditeur, l’agence Comuna, et organisée par l’Association du Méjan. Elle prendra place au Méjan, à deux pas de la librairie Actes Sud, au Capitole et à l'Université Domaine du Possible, en pleine Camargue.
 
La chapelle du Méjan à Arles - Photo VINCY THOMAS / LIVRES HEBDO
90 intervenants

Durant trois jours, le week-end du 17 avril, des conférences, débats, ateliers, expositions, projections et balades d’observation dans le cadre du Campus du vivant  permettront à 90 intervenants de croiser leurs réflexions sur la biodiversité, les espèces vivantes, l'impact des déséquilibres humains.

Chaque jour, une figure majeure donnera la tonalité des débats et en présentera les enjeux : Pierre Rabhi, pionnier de l’agroécologie ; Edgar Morin, sociologue et philosophe ; Bernard Stiegler, philosophe et Pierre Lieutaghi, ethnobotaniste.

Par ailleurs, une journée sera consacrée à la santé par le vivant, intitulée « Nous voulons des herboristes » et pilotée par Thierry Thévenin, et une soirée sera organisée pour imaginer comment créer de nouveaux récits, avec un dialogue entre Cyril Dion et Nancy Huston, Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018, Romain Troublé, Rob Hopkins et Baptiste Morizot.

Parmi les autres auteurs invités, il y aura Bernard Picon, Emmanuel Druon, Valérie Chansignaud, Marc André Selosse, Gilles Cochet, Lisa Garbier, Stéphane Durand, Wilfried N Sondé, Julien Dossier et Camille Labro.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités