Gérard Lefort, "Les amygdales" aux éditions de l'Olivier | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 04.08.2015 à 16h42 (mis à jour le 08.08.2015 à 15h00) - 3 commentaires Un premier roman, un jour

Gérard Lefort, "Les amygdales" aux éditions de l'Olivier

Gérard Lefort. - Photo PATRICK NORMAND

Tous les jours pendant l'été, Livres Hebdo présente un premier roman de la rentrée littéraire. Aujourd'hui, Les amygdales du journaliste Gérard Lefort.

"Aux aguets perpétuels, je suis tout ce que je vois et pas seulement les autres lorsque, l’oreille plaquée au tronc d’un arbre par grand vent, j’entends des craquements, des gémissements, des douleurs, preuve qu’il souffre comme n’importe qui". C'est la première phrase des Amygdales, premier roman de Gérard Lefort, que les éditions de l’Olivier publieront le 20 août.
 
Dans ce livre, le narrateur, benjamin d'une famille, dont la mère jette l'argent par les fenêtres et le père ferme les yeux dessus, passe au crible de ses capacités d'observation exceptionnelles des scènes de la vie familiale, des moments d'amitié, des admirations cinématographiques, les souvenirs d'une scolarité houleuse et des rêves d'aventures et tendances anarchistes
 
Sean James Rose, qui signe l’avant-critique du premier roman de Gérard Lefort, parue dans Livres Hebdo le 12 juin dernier, écrit que "Les amygdales est le livre d’un être double, tiraillé entre le désir de plaire et de s’attirer les bonnes grâces et les rires de ses pairs, et le tragique d’une singularité toujours prête à s’extraire du groupe, car incapable d’y totalement adhérer".
 
Après des études de philosophie, Gérard Lefort a été pendant plus de trente ans une des plumes du quotidien Libération qu’il rejoint au début des années 80. Il y exerce plusieurs fonctions, entre autres celle de chef du service Cinéma puis de rédacteur en chef, chargé de la Culture.

3 commentaires déjà postés

Tatum - il y a 4 ans à 20 h 20

Bonjour, Certes, nous attendons avec impatience le bouquin de Gérard. Mais quelle drôle d'idée de le présenter comme un premier roman. Notre auteur a signé un Poulpe, il y a quelques années. "Vomi soit qui mal y pense". N'était-ce pas un roman ? http://www.babelio.com/livres/Lefort-Le-poulpe-tome-9--Vomi-soit-qui-mal-y-pense/7884

Yvan Dressamer - il y a 4 ans à 13 h 32

Oui et quel Poulpe ! Pour moi c'est même le meilleur de toute la série (certes très inégale). Souvent quand on me recommande un Poulpe c'est celui que je recommande, en dehors des tous premiers. Hâte de lire les Amygdales surtout depuis qu'on ne peut plus lire les écrits de Gérard dans Libé...

Thierry - il y a 4 ans à 09 h 44

Je viens de finir le livre. Quelle déception! Aussi vite lu aussi vite oublié!

close

S’abonner à #La Lettre