Grasset et Raphaëlle Bacqué assignés pour "Richie" | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 06.08.2015 à 12h58 (mis à jour le 06.08.2015 à 14h39) Justice

Grasset et Raphaëlle Bacqué assignés pour "Richie"

Raphaëlle Bacqué - Photo JEAN-FRANÇOIS PAGA/GRASSET

Le banquier Emmanuel Goldstein poursuit en justice Raphaëlle Bacqué et Grasset pour Richie, le portrait du flamboyant ex-directeur de Sciences-Po Paris Richard Descoings, décédé à New York en 2012. 

Emmanuel Goldstein, cadre dirigeant chez Morgan Stanley et ancien proche de Richard Descoings assigne en justice pour atteinte à la vie privée la journaliste Raphaëlle Bacqué ainsi que les éditions Grasset pour la publication en avril 2015 de l'essai Richie, a annoncé à Livres Hebdo son avocat Emmanuel Pierrat.

Dans cet ouvrage consacré à la vie de Richard Descoings, ex-directeur de Sciences-Po Paris décédé à New York le 3 avril 2012, Emmanuel Goldstein "a eu la très désagréable surprise de découvrrir plusieurs passages portant atteinte à ses droits", indique l'assignation en référé envoyée jeudi 6 août à Grasset. 

Emmanuel Goldstein souhaite que "soit constatée l'atteinte à l'intimité de sa vie privée par la divulgation de son orientation sexuelle ainsi que de son appartenance à la franc-maçonnerie", révélées dans plusieurs passages de l'ouvrage. 

Paru le 15 avril 2015, Richie, tiré à environ 50 000 exemplaires, s'était installé en troisième position de notre palmarès hebdomadaire des meilleures ventes d'essais, dès la semaine du 13 au 19 avril. 

Emmanuel Pierrat indique qu'il plaidera en référé le mardi 8 septembre 2015 à 11h30 devant le Tribunal de grande instance de Paris. 

Contactées par Livres Hebdo, les éditions Grasset n'ont pas souhaité faire de commentaires. 
close

S’abonner à #La Lettre