Etonnants Voyageurs Rabat

Il était une fois la librairie Kalila Wa Dimna

A Rabat, la librairie Kalila Wa Dimna existe depuis quarante ans. - Photo ALW

Il était une fois la librairie Kalila Wa Dimna

Le premier jour de l'édition marocaine d'Etonnants voyageurs est l'occasion de découvrir une librairie historique de Rabat, créée en 1974, et qui accueille en signature les auteurs phares du festival.

J’achète l’article 1.50 €

Par Anne-Laure Walter,
à Rabat,
Créé le 07.03.2014 à 01h00,
Mis à jour le 07.03.2014 à 02h00

Jeudi 6 mars, premier jour du festival Etonnants Voyageurs à Rabat-Salé, la librairie Kalila Wa Dimna, une institution depuis quarante ans située sur une artère centrale de Rabat, a dû bloquer son accès momentanément dans l'après-midi. Le Renaissance, centre culturel voisin a aussi baissé la grille alors que le public assistait à une projection de C'est eux les chiens de Hicham Lasri, film qui se déroule en plein Printemps arabe.

En effet, juste devant, les forces de l'ordre essaient avec violence de faire se disperser des manifestants. "Il s'agit du mouvement des diplomés-chômeurs qui manifestent car ils ne trouvent pas d'emplois après leurs études", explique Souad Balafrej, la fondatrice de la librairie en 1974, qui finit par rouvrir ses portes après presqu'une heure d'affrontements devant la vitrine. 

Comme en France, la crise économique est bien présente. Les dernières années n'ont pas été simples pour la librairie confrontée à la "disparition d'une certaines parties du chiffre d'affaires en raison d'internet qui permet à beaucoup d'étudiants de trouver la documentation dont ils ont besoin",  au prix du livre français peu adapté au pouvoir d'achat local mais aussi à l'arrivée de nouveaux concurrents la Fnac à Casablanca depuis un peu plus de deux ans, et Virgin "arrivé l'an passé à Rabat au moment où il faisait faillite en France."

Surtout qu'il n'y a pas de prix unique du livre dans le pays et que les chaînes peuvent faire des rabais bien plus importants qu'un libraire indépendant. "Le problème du marché du livre au Maroc c'est qu'il n'a pas de cadre juridique qui définit le rôle de chacun, explique la libraire. Ce que nous, les librairies généralistes au Maroc, souhaitons c'est une loi proche de la loi Lang ainsi qu'un contrôle des ventes au bibliothèques et aux écoles, qui se fournissent souvent directement auprès des grossistes". La chaîne du livre est peu respectée, un problème dont s'est ému il y a quelques jours, du côté des éditeurs, Bichr Bennani des éditions Tarik diffusées en France par l'Oiseau indigo.

Kalila Wa Dimna, un nom emprunté au livre du VIIIe siècle de fables animalières Kalila Wa Dimna, propose un bel assortiment. Dans les 200 m2 de son lumineux local, on trouve un fonds de littérature, de livres pour la jeunesse et les scolaires, majoritairement en français mais aussi en arabe et en anglais. La plupart des ouvrages viennent de France mais depuis plusieurs années, la production locale via la trentaine d'éditeurs professionnels ou l'autoédition, s'est étoffée jusqu'à représenter 20% de l'assortiment.

Souad Balafrej qui a confié la direction du lieu à sa fille, Miriam Souiri, a étudié la littérature à la Sorbonne. Après avoir enseigné, il a créé cette librairie en 1974, dans un local occupé en 1948, déjà par une librairie, appartenant à Gallimard. Membre de l'AILF (association internationale des libraires francophones), cette librairie est très dynamique. Elle a d'ailleurs refait son site internet et créé une page Facebook pour pouvoir annoncer les nombreux événements culturels en lien avec la librairie, comme le Festival Etonnants voyageurs. En effet, elle propose un comptoir de vente dans le centre culturel Renaissance et accueille en dédicace dans la librairie plusieurs invités.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités