un premier roman par jour

Joy Raffin, "Atlantic City" chez Nil éditions

Joy Raffin - Photo ASTRID DI CROLLALANZA

Joy Raffin, "Atlantic City" chez Nil éditions

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2018. Avec Atlantic City, à paraître le 23 août chez Nil éditions, la chroniqueuse Joy Raffin explore les multiples visages de la ville au célèbre Boardwalk.

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 18.07.2018 à 13h47,
Mis à jour le 26.07.2018 à 17h10

"Ah vous alors, vous êtes ponctuels!" Le premier roman de Joy Raffin, Atlantic City, à paraître le 23 août chez Nil éditions, s’ouvre sur la parole d’un certain Clarence Gambino, SDF, aussi surnommé "la bible d’Atlantic City". Un 22 septembre 2017, sur le Boardwalk, soit le front de mer, il invite les deux journalistes venus couvrir la tempête Rita qui s’annonce à plonger dans l’envers du décor. De 7h55 à 20h02, les minutes s’égrainent au rythme de portraits successifs.

Chaque chapitre est l’occasion d’une nouvelle voix: du SDF à l’animateur radio en passant par la vendeuse d’un magasin d’usine, le conducteur mexicain de rickshaw et le boss du Boardwalk, intimement lié à la mafia des Roaring Twenties. Au fil des rencontres se révèlent l’histoire des lieux cultes de cette ancienne station balnéaire devenue l’un des centres de l’industrie du casino dans les années 1970.
 
Joy Raffin, 32 ans, "donne l’impression d’avoir vécu des années à Atlantic City, tant elle en saisit l’esprit et la mentalité ambiante à travers de multiples personnages", souligne Kerenn Elkaïm dans son avant-critique pour Livres Hebdo. Chroniqueuse pour France Inter dans l’émission "L’œil du tigre", la primo-romancière a arpenté à plusieurs reprises les avenues de la ville aux douze casinos avec l’ambition de montrer, comme l’évoque justement son personnage de SDF, "tout c’qu’il y a derrière le Boardwalk".
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités