Produits dérivés

La licence Bécassine passe de Canal + à TF1

Photo FLICKR - CC- CÉLINE NADEAU

La licence Bécassine passe de Canal + à TF1

Le personnage de bande dessinée Bécassine rejoint le portefeuille de TF1 Licences qui s’est vu confier la gestion des droits dérivés de la petite Bretonne.

Par Souen Léger,
Créé le 10.03.2014 à 18h13,
Mis à jour le 10.03.2014 à 19h00

Alors qu’elle s’apprête à fêter ses 110 ans l’année prochaine, Bécassine pourrait retrouver une seconde jeunesse. Le groupe TF1 a annoncé lundi 10 mars qu’il allait développer la marque autour de la célèbre Bretonne avec une série de produits dérivés. L’éditeur historique de Bécassine, Gautier-Languereau, a en effet mandaté TF1 Licences – qui exploite des marques comme Hello Kitty, Barbapapa ou encore Ushuaïa - pour la gestion des droits dérivés.

Auparavant, le merchandising était confié à Canal + Licence. "Les produits dérivés autour de Bécassine existent quasi depuis la naissance du personnage”, explique Sarah Koegler-Jacquet, directrice éditoriale chez Gautier-Languereau. "Le contrat arrivait à échéance avec Canal + et nous avions envie de redynamiser l'ensemble”, poursuit-elle.
 
Personnage de bande dessinée créé par Joseph Pinchon en 1905 et apparu pour la première fois dans La Semaine de Suzette, une revue pour enfants, Bécassine serait une "icône moderne" selon TF1. Elle fut par exemple l’une des premières femmes à conduire, à voyager, à prendre l'avion et à pratiquer une éducation fondée sur la tendresse et le respect de l’enfant.
 
"De nombreuses discussions sont en cours pour des produits dérivés originaux, avec des acteurs du textile, d'art de la table, de la décoration", précise le communiqué. Le programme de licences souhaite véhiculer les valeurs de Bécassine en alliant modernité et vintage, autour d’une charte graphique dans l'air du temps.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités