La remise du prix Goncourt des lycéens reportée sine die | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 16.11.2015 à 14h32 (mis à jour le 16.11.2015 à 15h00) Attentats du 13 novembre 2015

La remise du prix Goncourt des lycéens reportée sine die

David Foenkinos - Photo CATHERINE HÉLIE / GALLIMARD

Initialement prévue mardi 17 novembre, la remise du prix Goncourt des lycéens a été reportée sine die en raison des attentats de Paris.

La remise du prix Goncourt des lycéens, qui était prévue mardi 17 novembre à Rennes, a été reportée sine die en raison des attentats qui ont touché Paris et Saint-Denis vendredi dernier, causant la mort de 129 personnes. "Nous sommes dans l'obligation de reporter la réunion du jury du prix Goncourt des lycéens et la cérémonie de remise de prix à une date ultérieure. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la nouvelle date dès qu'elle sera fixée", précise le communiqué des organisateurs.

Treize lycéens représentant les 53 lycées participant à la sélection des candidats devaient se retrouver pour la délibération nationale mardi, avant l'annonce du 28e prix. La dernière sélection du prix Goncourt des lycéens a été dévoilée le 12 novembre. Elle comprend sept romans :

• Christine Angot, Un amour impossible (Flammarion)
• Isabelle Autissier, Soudain, seuls (Stock)
• Olivier Bleys, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (Albin Michel)
• Alain Mabanckou, Petit piment (Seuil)
• Tobie Nathan, Ce pays qui te ressemble (Stock)
• Thomas B.Reverdy, Il était une ville (Flammarion)
• Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie (JC Lattès)

En 2014, le Goncourt des lycéens avait été attribué à David Foenkinos pour son roman Charlotte (Gallimard) consacré à Charlotte Salomon, une artiste peintre juive allemande assassinée à Auschwitz. Ce livre s'est vendu à 425000 exemplaires depuis sa parution.

close

S’abonner à #La Lettre