Royaume-Uni

La vraie tombe du poète William Blake retrouvée

Stèle en hommage à William Blake - Photo FIN FAHEY/CC BY-SA 2.5

La vraie tombe du poète William Blake retrouvée

Des admirateurs du poète ont inauguré, dimanche 12 août, une nouvelle stèle en hommage au poète (1757-1827) après avoir identifié le lieu exact où il fut enterré.

J’achète l’article 1.50 €

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 13.08.2018 à 16h50,
Mis à jour le 13.08.2018 à 17h00

Une nouvelle pierre tombale en hommage au poète William Blake a été inaugurée dans le cimetière Bunhill Fields à Londres, dimanche 12 août, à l’occasion du 191e anniversaire de sa mort (1757-1827). Depuis 1965, l’emplacement de la vraie tombe avait été perdu. La dépouille avait été déplacée pour laisser place à une nouvelle pelouse sur une partie du cimetière.

Deux membres de la Blake Society (l’association en l’honneur du poète compte notamment Philip Pullman, Neil Gaiman et Alan Moore en plus d’environ 200 membres à travers le monde) sont à l’origine de la découverte. En 2004, Carol and Luis Garrido s’étaient rendus sur ce qu’ils pensaient être la tombe officielle du poète britannique. Ils se sont heurtés au constat que les dépouilles reposent "autour d’ici", comme l’indique une inscription sur la stèle, et ils ont entrepris des recherches.

"La découverte est le résultat d’un an de recherches, et a été reconnue par la Ville de Londres, la Blake Society et des spécialistes majeurs de William Blake", rapporte la Blake Society sur son site. L'association a dû ensuite lever des fonds pour pouvoir ériger la nouvelle stèle. 

Le poète et peintre pré-romantique a inspiré nombre d’œuvres littéraires et artistiques. On trouve l’intégrale de ses Œuvres, publiée en quatre tomes, chez Aubier-Flammarion (nouvelle édition en 2009), ainsi que ses poèmes les plus célèbres, traduits entre autres chez Gallimard (Le mariage du ciel et de l’enfer, 2013), Horripeaux (Le livre de Thel, 2010) et Rivages (recueil de Chants d’innocence, 2010).
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités