L’académicien Yves Pouliquen est mort | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, avec afp, le 06.02.2020 à 18h33 (mis à jour le 06.02.2020 à 19h01) DISPARITION

L’académicien Yves Pouliquen est mort

Photo WIKICOMMONS

L’occupant du 35e fauteuil de l’Académie s’est éteint le 5 février à l’âge de 88 ans.
 

"Le Secrétaire perpétuel et les membres de l’Académie française ont la tristesse de faire part de la disparition de leur confrère M. Yves Pouliquen, décédé le 5 février à Paris. Il était âgé de 88 ans" a annoncé l’Académie française jeudi 6 février avant de préciser qu’il avait été élu le 29 novembre 2001 au fauteuil de Louis Leprince-Ringuet (35e fauteuil).

Chirurgien de formation, Yves Pouliquen s'était beaucoup impliqué dans la mise en ligne du fameux dictionnaire de l'Académie française. Membre de la commission du dictionnaire, qui compte douze membres, Yves Pouliquen avait été le responsable du projet d'édition numérique du dictionnaire. Grâce à lui, les neuf éditions du dictionnaire sont en ligne gratuitement.

Yves Pouliquen était l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur sa spécialité, l'ophtalmologie, publiés chez Odile Jacob. De romancier (Les yeux de l’autre, 1995), il était passé à la publication d’essais avec Un oculiste au siècle des lumières : Jacques Daviel (O. Jacob, 1999). Avec La nouvelle ère de la chirurgie, l’auteur, qui entre alors à l’Académie française, évoque sa vocation, ses maîtres et brosse un tableau des conquêtes de la chirurgie dans son domaine. Son dernier ouvrage, les Immortels et la Révolution avait été publié en octobre 2019.
 
"C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que j’apprends la mort d’Yves Pouliquen, de l’Académie française, grand chirurgien, maître de toute une génération d’ophtamologues, écrivain de grand talent, auteur de nombreux livres que j’ai eu l’honneur et le plaisir de publier" a réagi l'éditrice Odile Jacob sur Twitter.
close

S’abonner à #La Lettre