Le 37e album d'Astérix voyagera en Italie | Livres Hebdo

Par Claude Combet, à Bologne, le 05.04.2017 à 11h37 (mis à jour le 05.04.2017 à 12h00) Bande dessinée

Le 37e album d'Astérix voyagera en Italie

Les éditions Albert René ont profité de la Foire internationale du livre de jeunesse de Bologne pour y annoncer que la 37e aventure du Gaulois s'intitulerait Astérix et la Transitalique et serait tirée à 5 millions d'exemplaires pour son lancement dans 20 pays le 19 octobre. 

"Le 37e album d'Astérix aura pour titre Astérix et la Transitalique et se déroulera en Italie" ont annoncé sous les applaudissements des Italiens, Isabelle Magnac, directrice générale d'Hachette illustré, Céleste Surugue, directeur général des éditions Albert René, et Jean-Yves Ferri, désormais scénariste de la série créée par René Goscinny et Albert Uderzo, lors d'une conférence de presse, mercredi 5 avril à la Foire du livre de jeunesse de Bologne. Les éditeurs étrangers du célèbre Gaulois et les journalistes du monde entier étaient présents et se sont fait photographier avec les personnages, tandis que le dessinateur Didier Conrad était en direct d'Austin (Etats-Unis).

Troisième album réalisé par le duo Jean-Yves Ferri-Didier Conrad, Astérix et la Transitalique bénéficiera d'une sortie mondiale le 19 octobre. Il paraîtra simultanément dans 20 pays avec un tirage cumulé de 5 millions d'exemplaires. 

"Il y aura aussi plus d'action et un rythme plus enlevé que dans le précédent. Le personnage d'Obélix sera étoffé et révélera une facette inédite de son caractère, notamment son héroïsme", a dévoilé Jean-Yves Ferri. "Il y aura aussi de belles italiennes" a-t-il ajouté alors qu'apparaissait à l'écran un dessin de La Joconde de Didier Conrad, tandis que celui-ci se voulait rassurant: "Mais c'est pour un public plus familial, y compris les plus jeunes".
 
De gauche à droite : Isabelle Magnac, directrice Livres illustrés Hachette Livre, Jean-Yves Ferri, auteur, Céleste Surugue, directeur des éditions Albert René. - Photo CLAUDE COMBET/LH
Comme l'annonce le titre, Astérix et Obélix traversent la péninsule, ce qui permet à Didier Conrad de dessiner les chevaux pour lesquels il a une passion. En réponse à une question de la salle sur le mot "Transitalique", Jean-Yves Ferri a insisté sur son côté mystérieux, dans la "veine du Bouclier arverne", tout en maintenant le suspense. "Ils sont déjà allés à Rome dans Astérix Gladiateur et dans Les lauriers de César mais ne connaissent pas toute l'Italie. Ils vont découvrir un autre pays et d'autres peuples", a commenté Céleste Surugue. Jean-Yves Ferri précisait que c'était aussi un clin d'œil aux origines italiennes d'Albert Uderzo. On a aussi appris qu'il y aurait de nouveaux personnages, "avec de nouveaux noms toujours agréables à créer dans Astérix". 
 
Enfin ont été montrés un dessin en couleur – paysage toscan, Italiens en fond, et le duo conduisant un char – et deux cases en noir et blanc de l'album, Didier Conrad ayant révélé qu'il "était à la moitié des encrages et qu'il lui restait entre deux ou trois mois de travail mais que l'album avance bien tous les jours". 

 
close

S’abonner à #La Lettre