Marché du livre

Le livre en forme aux Etats-Unis, en Italie et en Allemagne au premier trimestre

Tuttestorie à Cagliari

Le livre en forme aux Etats-Unis, en Italie et en Allemagne au premier trimestre

Les résultats trimestriels dans les trois grands marchés que sont les USA, l'Italie et l'Allemagne, montrent que les confinements dans ces pays ont finalement profité au livre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 21.04.2021 à 16h15,
Mis à jour le 21.04.2021 à 17h00

Malgré les confinements, les marchés du livre aux Etats-Unis, en Italie et en Allemagne ont connu un beau dynamisme au premier trimestre 2021.

Outre-Atlantique, selon les données de NPD BookScan publiées le 19 avril, la vente de livres imprimés a bondit de 29% par rapport au premier trimestre 2020. Au total, 205 millions de volumes ont été écoulés. C'est un record pour cette période de l'année depuis la création en 2004 du baromètre de NPD BookScan. Les lecteurs américains ont plébiscités la non-fiction (+24%, pour 82 millions de livres vendus) et la jeunesse (+32% pour 72 millions de livres vendus). Autres secteurs performants: les romans graphiques et les mangas (+80%). La non-fiction fait désormais jeu égal en nombre d'exemplaires vendus avec la fiction adulte.

En Italie, c'est aussi un véritable boom qui est constaté puisque le marché a progressé de 26,6% par rapport au premier trimestre 2020! Selon l'Association des éditeurs italiens, qui a communiqué ses chiffres le 20 avril, les grands gagnants de cette croissance sont les librairies en ligne, qui représentent désormais 45% des ventes de livres au premier trimestre. C'est 18 points de plus qu'en 2019 et autant de parts de marché en moins pour les librairies et grandes surfaces culturelles. Le "Pass culture" italien (18App) a permis aux italiens âgés de 18 ans d'acheter pour 75 millions d'euros de livres imprimés (91% ont utilisé Internet plutot qu'une librairie).

Enfin, en Allemagne, après un confinement très dur qui a plombé les ventes de janvier (-19,7%) et de février (-12,4%), le marché reprend de la vigueur en mars avec une hausse spectaculaire de 19,2%, ce qui sauve le trimestre avec une mégère augmentation de 2,6%. Cependant, dans le détail, les librairies ont souffert avec une chute de 20% de leur chiffre d'affaires au premier trimestre, malgré un rebond de 43,2% en mars. La fiction reste le secteur le plus dominant avec un livre sur trois vendus (notons que L'énigme de la chambre 622 de Joël Dicker a terminé 8e meilleure vente au mois de mars dans le pays), devant la jeunesse (23% des ventes, +15%).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités