Mobilisation

Le Musée de l’immigration s’engage contre le racisme

Débats, expositions, ateliers.. De nombreux événements sont mis en place pour sensibiliser le public à la lutte contre toutes les formes de racisme. - Photo MUSÉE NATIONAL DE L'HISTOIRE DE L'IMMIGRATION

Le Musée de l’immigration s’engage contre le racisme

Dans le cadre de la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, le Musée organise 70 événements gratuits à partir de mardi 22 mars, parmi lesquels débats et ateliers de lecture et d'écriture pour les collégiens et lycéens.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
Créé le 21.03.2016 à 15h08,
Mis à jour le 21.03.2016 à 17h53

A l'occasion de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme qui a été lancée au Musée national de l’histoire de l’immigration lundi 21 mars en présence du Président de la République François Hollande, l'institution s'engage avec une programmation inédite du 22 au 27 mars dans le Palais de la Porte Dorée à Paris. 70 événements gratuits, performances, débats, séances de cinéma, ateliers de lecture et d’écriture ou encore forum citoyen veulent faire de cette semaine un événement pluridisciplinaire, pour mobiliser et sensibiliser le public, notamment les jeunes, à la lutte contre toutes les formes de racisme.
 
Plusieurs types d'ateliers

Au-delà de la programmation de débats, notamment sur la crise européenne des migrants, ou de l’organisation d’un Forum citoyen du 23 au 27 mars pour rencontrer la Licra, la Ligue des Droits de l’Homme ou S.O.S Racisme, le Musée met en place une série d’ateliers artistiques, pédagogiques et littéraires :
 
- un atelier d’écriture animé par l’écrivain Mabrouck Rachedi pour susciter la créativité, le dialogue et l’échange sur les thématiques du racisme et de l’antiracisme. Mabrouck Rachedi est notamment l’auteur du Poids d’une âme (2006), Le Petit Malik (2008) et La Petite Malika (2010, avec Habiba Mahany), publiés aux éditions Lattès, et de Tous les hommes sont des causes perdues publié en 2015 à L’Age d’homme. Les populations issues de l’immigration dans les banlieues sont au cœur de ses romans ;
 
- l’atelier "Les enfants terribles : création de marionnettes", avec Claire Dupoizat, illustratrice de livres pour enfants et graphiste. Chaque participant pourra donne vie à un personnage et peu à peu de constater l’émergence d’une véritable société, à la fois homogène et hétérogène, riche des différences de chacun ;
 
- un atelier de création pour les collégiens et lycéens qui pourront s’exprimer en réalisant leur propre affiche antiraciste, après une rencontre avec l’artiste de rue engagé Combo Culture Kidnapper. Une exposition d’affiches sur l’histoire du racisme, de l’antisémitisme et des mobilisations antiracistes, réalisées en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France et le Mémorial de la Shoah, est également organisée au sein du Musée ;

- un atelier de lecture de contes, à la médiathèque Abdelmalek Sayad, animé par Laure Urgin, à partir d’une sélection d’ouvrages sur les différences

Un mobilisation interministérielle
 
Ces divers événements sont mis en place avec le soutien de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) et s’inscrivent dans le cadre de la mobilisation interministérielle.

Les actes racistes, antisémites et antimusulmans ont bondi de 22% en 2015, à 2 032 actions et menaces recensées, selon des chiffres officiels datant de janvier.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités