Etats-Unis

Le P-DG d'Amazon se venge sur les auteurs qui le critiquent

Jeff Bezos, fondateur d'Amazon - Photo JURVETSON - CC

Le P-DG d'Amazon se venge sur les auteurs qui le critiquent

Mauvaise nouvelle pour certains des auteurs qui soutiennent Hachette dans le conflit qui l’oppose à Amazon : ils ne recevront plus d’invitation au week-end rituel organisé par Jeff Bezos.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
Créé le 22.09.2014 à 18h45,
Mis à jour le 22.09.2014 à 20h22

Chaque automne depuis 4 ans, le grand patron d’Amazon organise un week-end littéraire à Santa Fe aux Etats-Unis dans le plus grand secret. Une douzaine d’auteurs, triés sur le volet, se retrouvent dans un lieu incroyable le temps d'un week-end, un "Campfire" aux frais de Jeff Bezos. Pour cette cinquième édition qui se déroulait ce week-end, certains des écrivains ayant pris parti contre Amazon n’y ont pas été invités.
 
La guerre que se livrent Hachette et Amazon depuis 6 mois sur le prix des e-books et les marges réalisées a brisé le silence sur cet événement ultra-secret, comme l’écrit le New York Times, du 21 septembre. Les auteurs parlent pour la première fois, et l’on entre alors dans un autre monde, celui de Jeff Bezos, avec jet privé, stars de la chanson, cadeaux et autres libéralités. Mais si vous avez signé la pétition des auteurs contre Amazon, ce privilège fait désormais partie du passé, comme en témoigne l'écrivain James Patterson.
 
Le romancier américain, précédemment convié, a confié faire partie des personnalités non grata cette année, à cause de son engagement derrière Hachette – mais ajoute qu’il aurait refusé de s’y rendre. Ce week-end revêt des enjeux politiques. Hugh Howey, fervent défenseur de l’entreprise de Jeff Bezos s’est également exprimé sur le sujet, en disant avoir fait la demande de ne pas être invité cette saison, ne voulant pas laisser croire qu’il bénéficie d’un quelconque traitement de faveur de la part d’Amazon.

Alors que ceux qui n'y ont pas été conviés rompent le pacte et prennent la parole sur ces jours de fête, ceux qui y ont assisté cet automne refusent tout commentaire. Aucun accord de non-divulgation n’est signé, mais il est précisé sur place que tout ce qu’il s’y passe est "off the record". On ne trouve ainsi aucune trace de l’événement sur les réseaux sociaux. Amazon n’a jamais confirmé ni infirmé l’existence d’une telle réunion, ni celle d'un boycott des partisans du groupe Hachette.





Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
l

le libraire masqué

il y a 6 ans à 09 h 30

C'est donc un non évènement! Point final.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités