Bibliothèques

Le Prix de l’innovation numérique pour le projet Limédia

De gauche à droite, Frédéric Zatka, directeur délégué du Sillon Lorrain, Malik Diallo, chef de projet Limédia, Emmanuel Brandl, chargé de l'organisation de la Biennale du numérique et Nathalie Marcerou-Ramel, directrice de l'Enssib, lors de la remise du prix de l'innovation numérique en bibliothèque. - Photo DR

Le Prix de l’innovation numérique pour le projet Limédia

L’Enssib a distingué le programme associant les bibliothèques d’Épinal, Metz, Nancy, et Thionville, qui ont réalisé trois sites de prêt et de consultation.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
Créé le 21.11.2019 à 17h01,
Mis à jour le 22.11.2019 à 11h04

Parmi les six projets présentés, le jury du prix de l’innovation numérique en bibliothèque a retenu celui qui était présenté par les établissements d’Epinal, Metz, Nancy et Thionville, regroupés dans le pôle métropolitain du Sillon Lorrain. Le prix a été décerné lors de la cinquième Biennale du numérique, organisé les 17 et 18 novembre par l’École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib) dans ses locaux à Lyon.
 
Baptisé Limédia, ce programme initié en 2013 dans le cadre du projet « bibliothèque numérique de référence » a abouti à la réalisation d’un site de prêt et deux sites de consultation de documents. « Limédia mosaïque met à disposition des abonnés des contenus achetés par les bibliothèques ; Limédia galeries propose la consultation et la navigation dans près de 15 000 documents iconographiques ; Limédia kiosque réunit toutes les numérisations de journaux anciens » précise le communiqué de l’Enssib.
 
« Limédia Mosaïque en est environ à 30000 prêts annuels, Galeries atteint 6500 pages vues et kiosque en est à 31000 » indique Malik Diallo, chef de projet. Le projet a coûté 600000 euros, sans dépassement sur le budget prévu. Démarré en 2016, il s’est inscrit dans un investissement global de 3,5 millions d’euros, soutenu par l’Etat, la région et l’Europe à hauteur de 2,4 millions d'euros, pour les quatre établissements qui rassemblent une centaine de bibliothécaires pour une population de 700 000 habitants.
 
« Tous les développements sont sous licence ouverte et peuvent être repris pour d’autres programmes » précise Malik Diallo. Le prêt numérique a ouvert à l’automne 2018 et les deux autres sites ont été lanés en janvier et mars 2019.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités