SOCIAL

Le Snac appelle au retrait du projet de système universel des retraites

tract du Snac BD

Le Snac appelle au retrait du projet de système universel des retraites

Le Syndicat national des auteurs et des compositeurs se déclare solidaire du mouvement social en cours et souhaite le retrait du projet de réforme des retraites, faute d'une vraie concertation.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
Créé le 17.12.2019 à 15h59,
Mis à jour le 17.12.2019 à 16h00

« Le Snac se déclare solidaire des organisations syndicales opposées au projet du gouvernement concernant la réforme des retraites. Les auteurs, n’exerçant pas leur métier dans le cadre d’un contrat de travail, ne peuvent dans la pratique « faire grève », ils peuvent en revanche être solidaires » déclare le syndicat d’auteurs dans un communiqué publié le 17 décembre.

Engagées depuis mi-novembre dans une concertation sectorielle avec le Haut-commissariat à la réforme des retraites, les représentants des auteurs (SGDL, SNAC, SCAM, etc.) devaient poursuivre leurs discussions avec ceux du gouvernement, mais la réunion prévue le 16 décembre « a été annulée sans plus de raison » regrette le SNAC, qui demande « une véritable étude d’impact de la réforme sur les métiers de la création ».

« Le principe même d’une réforme des retraites pour en faire un dispositif universel ne pourra avoir pour conséquences que de gommer la réalité de la spécificité des métiers d’auteurs, la particularité des revenus en droits d’auteur liés au fil de l’exploitation des œuvres et de remettre en cause les solidarités interprofessionnelles auteurs mises en place au fil de l’histoire… » affirme le syndicat.

« En l’état, la seule solution possible serait le retrait de ce texte tant que de vraies concertations n’ont pas eu lieu et que de vraies études d’impacts n’auront pas permis de mettre à jour la réalité des conséquences de la réforme proposée » ajoute-t-il dans son communiqué.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités