Promotion

« Souvent on connaît les ouvrages des uns et des autres mais pas leurs visages », explique Juliette Grégoire, éditrice d’Initiale, une maison jeunesse qui invite les enfants à réfléchir et à débattre.  C’est justement pour mettre en valeur ces traits, qu’elle a lancé le projet « 100 et 1 visages d’éditeurs indépendants ». La vidéo, mise en ligne le 6 janvier, a déjà comptabilisé plus de 1300 vues. 
 
Mutualiser les efforts
 
Le projet est un « appel à penser aux petits », décrit l’éditrice, qui rappelle l’impact néfaste qu’a la fermeture des salons et l’arrêt des rencontres pour les éditeurs indépendants. Durant les deux derniers mois, elle a proposé ce geste « généreux et gratuit » à chaque éditeur indépendant francophone : envoyer une photographie d’eux devant leurs livres. Assemblées, les photographies permettent de distinguer le slogan « Créativité, diversité, audace, humour, culture, passion… Les éditions indépendantes ont beaucoup à partager. Merci de nous soutenir ! » Chaque participant est ensuite invité à diffuser la vidéo via son réseau. 
 
Engagée, Juliette Grégoire est aussi présidente d’une association d’éditeurs de la région sud, Jedi. Comme de nombreux éditeurs indépendants, elle a choisi d’entrer dans une association régionale afin de mutualiser les outils et avoir plus d’impact. Cette initiative solidaire est une autre façon d’aller au-delà de la dimension régionale en liant des éditeurs "dont le dénominateur commun est la francophonie et l’indépendance".
 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités