Leïla Slimani officiellement nommée représentante pour la Francophonie | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 06.11.2017 à 17h52 (mis à jour le 07.11.2017 à 10h01) Politique

Leïla Slimani officiellement nommée représentante pour la Francophonie

Leïla Slimani - Photo PHOTO OLIVIER DION

La lauréate du Goncourt 2016 aura pour mission la promotion de la langue française et du plurilinguisme.

Leïla Slimani a été officiellement nommée, mardi 6 novembre à 15 heures, représentante personnelle d’Emmanuel Macron pour la francophonie. Elle siègera au Conseil permanent de la Francophonie, l’instance chargée de la préparation et du suivi du sommet de l'organisation internationale de la francophonie (OIF).

"Dans le cadre de sa fonction, Mme Slimani portera au plus haut le rayonnement et la promotion de la langue française et du plurilinguisme, ainsi que des valeurs que les membres de la Francophonie ont en partage", indique l'Elysée dans un communiqué.

"Je vais d’abord avoir comme mission de "déringardiser" la notion même de francophonie, de lui rendre son lustre, sa jeunesse, son dynamisme, de promouvoir la langue française partout et tout le temps et défendre cette langue française dans le monde entier", a affirmé Leïla Slimani au micro de RTL.
 
La lauréate franco-marocaine du Goncourt 2016 pour Chanson douce (Gallimard) a rencontré le Président pendant sa campagne et et a appelé ensuite à voter pour lui dans les colonnes du Parisien. "La jeunesse, la modernité d’Emmanuel Macron – également fervent défenseur de l’égalité des hommes et des femmes – donneront un nouvel élan à la France, qui est actuellement enlisée dans une forme de grand pessimisme", écrivait-elle alors.
 
Selon le Parisien, Emmanuel Macron aurait proposé le ministère de la Culture à Leïla Slimani. "Une information que la principale intéressée n'a pas démentie, quand la question lui a été posée fin août", rappelle le quotidien.
 
La nomination de Leïla Slimani intervient le même jour que l’attribution du Goncourt 2017 à Eric Vuillard pour L’ordre des choses (Actes Sud).
close

S’abonner à #La Lettre