Les 30 livres de l'année du magazine "Le Point" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 28.11.2019 à 15h47 (mis à jour le 28.11.2019 à 17h09) Palmarès

Les 30 livres de l'année du magazine "Le Point"

Bret Easton Ellis - Photo CLARISSE NORMAND / LH

Un Fauve d'or mais pas le Goncourt, des livres polémiques mais pas Nothomb : le jury du Point a dévoilé une liste iconoclaste, mélange de livres qui ont séduit libraires et critiques et choix plus singuliers.

Premier roman, bande dessinée, témoignage, essai… Le jury du Point a rendu son palmarès annuel. Composé de Claude Arnaud, Jean-Paul Enthoven, Marc Lambron, Marie-Françoise Leclère, Sébastien Le Fol, François-Guillaume Lorrain, Thomas Mahler, Saïd Mahrane, Julie Malaure, Valérie Marin La Meslée, Violaine de Montclos, Christophe Ono-dit-Biot, Sophie Pujas, Michel Schneider et Laurent Theis, il n’a retenu aucun des lauréats français des grands prix d’automne.

Le Point adosse sa marque à trois prix chaque année :
Prix Wolinski de la BD : Jean-Marc Rochette, Le loup (Casterman)
Prix du Polar européen : Tim Willocks, La mort selon Turner (Sonatine)
Prix de la Biographie : Anne Kerlan, Lin Zhao, combattante de la liberté (Fayard).

Les 30 livres de l’année 2019 :

  • White, de Bret Easton Ellis, traduit de l'anglais - Etats-Unis - par Pierre Guglielmina, Robert Laffont
  • Le cœur de l'Angleterre, de Jonathan Coe, traduit de l'anglais par Josée Kamoun, Gallimard
  • L’archipel français, de Jérôme Fourquet, Le Seuil
  • Le bal des folles, de Victoria Mas, Albin Michel
  • Une minute quarante-neuf secondes, de Riss, Actes Sud
  • Barbarossa : 1941. La guerre absolue, de Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Passés composés
  • Le ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena, P.O.L
  • Sept conférences sur Marcel Proust, de Bernard de Fallois, Editions de Fallois
  • Mon année de repos et de détente, d'Ottessa Moshfegh, traduit de l'anglais - Etats-Unis - par Clément Baude, Fayard
  • Réflexes primitifs, de Peter Sloterdijk, traduit de l'allemand par Olivier Mannoni, Payot
  • Le sport des rois, de C. E. Morgan, traduit de l'anglais - Etats-Unis - par Mathilde Bach, Gallimard
  • Paris de ma jeunesse, de Pierre Le-Tan, Stock
  • Le chant des revenants, de Jesmyn Ward, traduit de l'anglais - Etats-Unis - par Charles Recoursé, Belfond
  • Héros et nageurs, de Charles Sprawson, traduit de l'anglais par Guillaume Villeneuve, Nevicata
  • Rouge impératrice, de Léonora Miano, Grasset
  • Le léopard de Kubilai Khan, de Timothy Brook, traduit de l'anglais par Odile Demange, Payot
  • Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, d'Emil Ferris, traduit par Jean-Charles Khalifa, Monsieur Toussaint Louverture
  • Le siècle des révolutions, d'Edmond Dziembowski, Perrin
  • Ordinary People, de Diana Evans, traduit de l'anglais par Karine Guerre, Globe
  • Journal intégral. Tome 1, de Julien Green, Robert Laffont
  • Nino dans la nuit, de Capucine et Simon Johannin, Allia
  • La fabrique du crétin digital, de Michel Desmurget, Le Seuil
  • Sérotonine, de Michel Houellebecq, Flammarion
  • La fracture, de Nina Allan, traduit de l'anglais par Bernard Sigaud, Tristram
  • Je ne reverrai plus le monde », d'Ahmet Altan, traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes
  • Les Chrétiens. Comment ils ont changé le monde, de Tom Holland, traduit de l’anglais par Olivier Salvatori, Saint-Simon
  • Tout Homère, sous la direction d'Hélène Monsacr, Albin Michel-Les Belles Lettres
  • Singe toi-même, d'Alain Prochiantz, Odile Jacob
  • Mécanique de la chute, de Seth Greenland, traduit de l'anglais - Etats-Unis - par Jean Esch, Liana Levi
  • La colombe d'argent, d'Andreï Biely, traduit du russe par Anne-Marie Tatsis-Botton, Noir sur Blanc.
close

S’abonner à #La Lettre