Les bibliothèques de Saint-Denis mobilisées face aux attentats | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 18.11.2015 à 18h14 (mis à jour le 18.11.2015 à 19h00) Attentats du 13 novembre 2015

Les bibliothèques de Saint-Denis mobilisées face aux attentats

La médiathèque Ulysse à Saint-Denis. - Photo V. HEURTEMATTE/LH

Les cinq bibliothèques de la commune où a eu lieu mercredi 18 novembre au matin l’assaut contre les terroristes, sont restées fermées toute la journée, de même que plusieurs autres établissements du réseau de lecture publique de Plaine Commune auquel appartient Saint-Denis.

Mercredi 18 novembre, les cinq bibliothèques de Saint-Denis, où avait eu lieu, tôt dans la matinée, l’assaut des forces de l’ordre contre les terroristes retranchés dans un appartement situé dans la vieille ville, à deux pas de la médiathèque centrale, sont restées fermées toute la journée.

Les bibliothèques de l’Ile-Saint-Denis et les deux annexes d’Epinay, qui font partie, avec Saint-Denis, du réseau des 25 médiathèques de l’agglomération de Plaine Commune, ont également gardé portes closes, les personnels ne pouvant pas accéder à leurs établissements par les transports en commun qui avaient été suspendus.
 
L’équipe des bibliothécaires s'est rapidement et efficacement organisée. Prévenue dès 7 heures du matin, la directrice de réseau de lecture publique de Plaine Commune, Dominique Deschamps, a immédiatement mis en place une chaîne téléphonique afin que les agents concernés ne se déplacent pas.
 
"C’est une situation très difficile, en particulier pour nos collègues de Saint-Denis, explique la directrice. Il règne un climat de peur et de suspicion".
 
En plus de la cellule de soutien psychologique mise en place dès lundi dernier par l’agglomération de Plaine Commune pour tous ses agents, un accompagnement collectif dédié aux bibliothécaires est prévu.
 
Dans les autres bibliothèques du réseau, les usagers étaient au rendez-vous. "Nos bibliothèques sont des lieux tranquilles, conviviaux, relève Dominique Deschamps. Des espaces de partage et de mise en commun de valeurs, que nous allons continuer à faire vivre".
 
Mercredi soir, les bibliothèques étaient dans l’attente des décisions qui devaient se prendre lors de la réunion entre la préfecture et la directrice générale de Plaine Commune, pour savoir si la réouverture était prévue, et dans quelles conditions, la mise en place d’opérations de contrôles aux entrées étant probable.
close

S’abonner à #La Lettre