Les finalistes du 1er prix Orange du livre en Afrique | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 13.03.2019 à 15h18 (mis à jour le 13.03.2019 à 16h00) Sélection

Les finalistes du 1er prix Orange du livre en Afrique

Yamen Manai - Photo DR/ELYZAD

Le lauréat sera récompensé d’une dotation de 10000 euros lors d’une cérémonie organisée le 23 mai à Yaoundé (Cameroun).

Le jury du 1er prix Orange du livre Afrique a révélé début mars sa liste de finalistes. Composée de six ouvrages, cette sélection départage 59 titres proposés par 39 maisons d’édition basées dans 16 pays africains.

Doté de 10000 euros, le 1er prix Orange du livre Afrique sera décerné le 23 mai à Yaoundé (Cameroun). Le lauréat bénéficiera également d'une campagne de promotion.

Les finalistes :
  • Munyal, Les larmes de la patience de Djaïli Amadou Amal (Proximité au Cameroun)
  • A l'orée du trépas de Khalil Diallo (Harmattan Sénégal au Sénégal)
  • Même pas mort de Youssouf Amine Elalamy (Le Fennec au Maroc)
  • La rue 171 de Pierre Kouassi Kangannou (Eburnie en Côte d’Ivoire)
  • Chairs d'argile de Salima Louafa (Afrique Orient au Maroc)
  • L'amas ardent de Yamen Manaï (Elyzad en Tunisie)
Cinq comités de lecture sont chargés de la lecture de l’ensemble des ouvrages et de la sélection des finalistes. Cette dernier liste est ensuite soumise à un jury de professionnels composé des journalistes français Yvan Amar et Valéérie Marin La Meslée, le romancier sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, l'écrivain et chanteur congolais Wilfried N'Sondé, l'auteure et journaliste malgache Michèle Rakotoson, l'auteur d'origine camerounaise Kouam Tawa, l'auteure et journaliste franco-camerounaise Elizabeth Tchoungui et l'auteure et journaliste tunisienne Fawzia Zouari.
 
Les six finalistes sont invités à Paris et présenteront leurs livres lors d’une conférence prévue le 15 mars à 18h sur la scène Agora de Livre Paris en présence de Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture et Présidente Déléguée de la Fondation Orange.

Le prix Orange du livre Afrique a été lancé en octobre dernier. Cette initiative "s'inscrit dans le cadre des engagements de la Fondation Orange en Afrique visant à accompagner les pays dans leur développement, y compris culturel, et à promouvoir les talents littéraires africains et l’édition locale", peut-on lire dans un communiqué du groupe Orange, transmis le 23 janvier.


 
 
 

 
close

S’abonner à #La Lettre