Bibliothèque

L'Ifla dénonce les restrictions d'accès à Internet

Photo V. HEURTEMATTE/LH

L'Ifla dénonce les restrictions d'accès à Internet

Depuis son congrès annuel, qui se déroule jusqu'au 25 août à Wroclaw, en Pologne, la Fédération des associations de bibliothèques et institutions a publié une déclaration appelant à la fin des coupures d'Internet par les gouvernements.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
à Wroclaw,
Créé le 22.08.2017 à 18h52,
Mis à jour le 23.08.2017 à 10h31

Dans une déclaration publiée mardi 22 août lors de son congrès annuel qui se tient jusqu'au 25 août à Wroclaw, en Pologne, l'Ifla (International Federation of Library Associations and Institutions), appelle à la fin des coupures d'Internet pratiquées dans certains pays. "Le fait que la moitié de la population mondiale ne soit pas connectée est un sujet de préoccupation majeur, souligne la fédération. Mais même là où la connexion existe, l'usage de la coupure d'Internet par des gouvernements ou d'autres entités montre à quel point cet accès peut être vulnérable".

Cette déclaration intervient alors que la pression exercée par les autorités chinoises auprès de Cambridge University Press pour bloquer l'accès en ligne de plusieurs centaines d'articles du journal académique China Quaterly a provoqué des réactions indignées parmi les chercheurs et les intellectuels.

Dans sa déclaration, l'Ifla appelle les gouvernements à abandonner le recours aux coupures d'Internet. "En cohérence avec leurs engagements vis-à-vis de l'Agenda 2030 de l'ONU, ils doivent plutôt investir dans des connexions Internet fiables et solides pour leurs communautés, tandis que les institutions doivent aider les citoyens à tirer le meilleur parti de cet accès", conclut la déclaration.

Cette déclaration vient compléter celle faite la veille par l'Ifla en faveur de la maîtrise de l'information numérique et de la promotion d'une culture numérique. "Les bibliothèques ont toujours eu un rôle crucial dans la transmission de la connaissance et du savoir, y rappelle l'Ifla. Concernant Internet, elles se sont rapidement engagées en proposant des accès gratuits à leurs usagers".

L'Ifla y édite un certain nombre de recommandations, notamment à destination des gouvernements auxquels elle demande de reconnaître l'accès à la culture numérique comme un droit, de s'assurer que les bibliothèques ont les moyens de fournir à leurs utilisateurs des espaces numériques, des accès et des formations, et de bannir les censures dans les contenus en ligne.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités