Un mois avec 20 « indés »

Maison Georges : Le malicieux

Anne-Bénédicte Schwebel. - Photo DR

Maison Georges : Le malicieux

Ils sont passionnés, engagés, autofinancés, localement enracinés... A l'occasion de la parution du LH Le magazine de mai, consacré au Nouvel esprit "indé", Livres Hebdo vous propose de découvrir chaque jour un éditeur qui compose la foisonnante galaxie indépendante.

Par Marine Durand,
Créé le 17.05.2021 à 15h00,
Mis à jour le 17.05.2021 à 16h33

Segment : Jeunesse

Qui : En lançant le bimestriel Georges fin 2010, forte de son parcours dans la presse jeunesse, Anne-Bénédicte Schwebel a investi un segment encore peu exploré : celui du mook pour enfants. Ce magazine pour les 7-12 ans au graphisme innovant et à l'humour décapant a trouvé ses lecteurs, si bien que son petit frère Graou, pour les 3-6 ans, a vu le jour sept ans plus tard. Maison Georges, dont les six salariés sont installés à Lyon, édite en parallèle quelques livres soigneusement choisis, en fiction et documentaire jeunesse.

Faits d'armes : L'album Rien du tout, fable écologique de Julien Billaudeau parue en 2016, a fait l'objet de 9 cessions à l'étranger, tandis que Le super week-end de l'espace, de Gaëlle Alméras, a obtenu le prix André Brahic du livre d'astronomie jeunesse 2019.

Signes particuliers : La plupart des auteurs et illustrateurs qui publient chez Maison Georges ont commencé en travaillant pour les magazines Georges ou Graou.

À venir : Il était une fois une forme, un projet audacieux de l'artiste Cruschiform qui repense les contes de fées à partir de formes géométriques, prévu en septembre.

Diffusion-distribution : Belles Lettres.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités