Marc Levy et Guillaume Musso parmi les auteurs les plus empruntés au Québec | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 12.05.2016 à 16h13 (mis à jour le 12.05.2016 à 17h00) Bibliothèques

Marc Levy et Guillaume Musso parmi les auteurs les plus empruntés au Québec

La bibliothèque Raymond-Lévesque à Longueuil, près de Montréal

Les deux stars des librairies françaises ont également conquis le public outre-Atlantique, où leurs romans figurent parmi les titres les plus empruntés dans les bibliothèques québécoises en 2015.

Le quotidien québécois La Presse, installé à Montréal, a établi les top 5 des livres imprimés et numériques les plus empruntés dans les bibliothèques des huit premières villes du Québec. Fondés sur les données relevées grâce aux cartes d’emprunt en 2015, ces palmarès comptent une dizaine d'apparitions des Français Marc Levy et Guillaume Musso, toutes villes confondues et avec des titres différents.

Dans la ville de Sherbrooke, par exemple, on constate que le livre le plus emprunté dans les bibliothèques en 2015 est Elle & lui de Marc Levy (Robert Laffont), suivi de L’instant présent de Guillaume Musso (XO éditions). La 3e place revient également à une Française, Fred Vargas, avec Temps Glaciaires (Flammarion), prix Landerneau polar 2015. Ces trois titres figurent aussi parmi les romans les plus empruntés dans les bibliothèques françaises, selon le bararomètre des prêts - Ministère de la Culture et de la Communication/Livres Hebdo 2016.

Trust et monopole

Dans la ville de Longueil, à Québec, Guillaume Musso truste les 1re et la 5e places du top des livres les plus empruntés, avec Central Park et Demain, parus chez XO en 2014 et 2013. Marc Levy monopolise les deux premières places dans la ville de Gatineau avec Vous revoir : et si c'était vrai 2 et Où es-tu, publiés en 2005 et 2001 chez Robert Laffont.

Les auteurs français sont décidément très appréciés au Québec puisqu’à Montréal, en plus d'Elle & lui à la 2e place, on retrouve Vernon Subutex, volume 1 de Virginie Despentes (Grasset), prix Landerneau roman 2015, en 3position des livres les plus empruntés. La 1re place est occupée par un Danois, Jussi Adler-Olsen, avec L’effet papillon (Albin Michel). 

La championne des emprunts dans les bibliothèques du Québec reste cependant une auteure locale, Louise Tremblay-d'Essiambre, nommée 13 fois dans six villes sur huit pour les quatres premiers tomes de sa saga historique Les héritiers du fleuve (Guy Saint-Jean).

Côté emprunt de livres numériques, l’avantage revient incontestablement aux Québécois, sur-représentés, avec notamment Anaïs Barbeau-Lavalette pour La femme qui fuit, récemment couronnée du prix des Libraires du Québec 2016.
close

S’abonner à #La Lettre