Irak

Menace sur les manuscrits anciens irakiens

Depuis l'arrivée des islamistes à Mossoul, certains manuscrits rares gardés dans les bibliothèques auraient été volés. - Photo WIKIMEDIA COMMONS - TOM MURPHY

Menace sur les manuscrits anciens irakiens

Depuis la prise de Mossoul, en Irak, par les forces de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), les livres et manuscrits anciens sont la cible de pillages.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
avec Publishing Perspectives,
Créé le 25.06.2014 à 17h00,
Mis à jour le 25.06.2014 à 18h23

Des manuscrits uniques et rares de Mossoul, en Irak, ont été volés par des contrebandiers après la conquête de la ville le 11 juin par les hommes armés de l’État islamique en Irak et au Levant, rapporte Publishing Perspectives. Dans un article paru le 22 juin dans le quotidien panarabe basé à Londres Asharq Al-Awsat, le chef du Conseil national des antiquités et du patrimoine, Qais Hussein, est cité en ces termes: “Il y a eu des tentatives pour sortir en contrebande un certain nombre de manuscrits rares irakiens de plusieurs bibliothèques de Mossoul afin de les introduire en Turquie, y compris un Coran qui remonte à l’époque abbasside.”
 
L’article évoque également la destruction d’une statue du poète abbasside Abu Tammam Al-Taei, mais l’information n’a pu être vérifiée. Il semble en tout cas que les antiquités irakiennes ainsi que les sites tels que les églises et les monastères soient en danger actuellement.
 
L’Unesco, qui a lancé en 2013 un projet ambitieux pour préserver des livres et des manuscrits d’une valeur inestimable à Najaf, en Irak, a appelé “tous les acteurs à s’abstenir de toute forme de destruction du patrimoine culturel, y compris les sites religieux. Leurs actes de destruction volontaire sont des crimes de guerre mais aussi une atteinte à l’identité et à l’histoire du peuple irakien.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
s

schengele

il y a 6 ans à 14 h 17

Le schéma est toujours le même : conquête militaire et de nos jours économique, destruction/assimilation des signes culturels des populations conquises et réécriture de l'histoire par les conquérants. Les chrétiens ont fait ça, les colonialistes ont fait ça, les Gengis Khan, Napoléon, USA, Russie ... les nazislamistes font pareil ...


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités