Olivia Resenterra, "Le garçon" chez Serge Safran | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 11.07.2016 à 14h00 (mis à jour le 11.07.2016 à 14h01) Un premier roman par jour

Olivia Resenterra, "Le garçon" chez Serge Safran

Olivia Resenterra - Photo R. GAILLARDE

Tous les jours pendant d'été, Livres Hebdo présente un premier roman de la rentrée littéraire 2016. Aujourd'hui, Le garçon, scènes de la vie provinciale d'Olivia Resenterra.

"Cet après-midi, ma mère a fait une chute". C'est la première phrase du premier roman de l'essayiste Olivia Resenterra, qui paraîtra le 25 août aux éditions Serge Safran. Intitulé Le garçon, scènes de la vie provinciale, le livre dépeint le quotidien d’une mère et de sa fille vivant sous le même toit dans une petite ville de province, rythmé par les commérages, remontrances réciproques et rendez-vous chez le médecin. Un jour, les deux femmes croisent un jeune garçon sur le stand de tir d'une fête foraine.

Olivia Resenterra fait transparaître, dans une écriture neutre et détachée, une relation mère-fille qui semble dépourvue d'amour. Dans des dialogues étonnants de justesse, d'apparence superficiels mais révélateurs d'une certaine cruauté, on comprend combien la narratrice a du mal à trouver sa place auprès de sa mère dont elle s'occupe au quotidien, et l'apparition du garçon ne fera que renforcer ce sentiment. Le garçon, énigme de ce premier roman, peu décrit, à peine esquissé, viendra s'immiscer dans cette relation déjà distendue.

Olivia Resenterra, née à Rochefort-sur-mer en 1978, a étudié la philosophie à Poitiers, à Salamanque en Espagne, et à la Sorbonne, à Paris. Elle est l'auteur d'un essai, Des femmes admirables, publié aux éditions PUF en 2012.
close

S’abonner à #La Lettre