A écouter

Podcast « Les Voix du livre » : où sont passés les méchants de la littérature jeunesse ?

L'équipe de Livres Hebdo dans le studio de création du podcast "Les Voix du livre" - Photo Livres Hebdo

Podcast « Les Voix du livre » : où sont passés les méchants de la littérature jeunesse ?

Pour le troisième épisode de son podcast Les Voix du livre, Livres Hebdo s’interroge sur la disparition des « méchants » en littérature jeunesse, découvre la librairie centenaire Charlemagne, et révèle ses coups de cœurs de la rentrée d’hiver.

Par Elodie Carreira,
Créé le 04.01.2024 à 06h00

Mais où sont passés les méchants ? C’est la question que pose Charles Knappek, journaliste à Livres Hebdo, aux éditeurs spécialisés présents au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil (SLPJ). Et pour cause : depuis quelque temps, les ogres ne font plus trembler les pages des albums jeunesse. Les éditeurs observent une double tendance. Non seulement les auteurs et autrices jeunesse proposent davantage de manuscrits comportant des personnages plus doux et des histoires sans drame, mais les contes traditionnels ne se vendent plus. Faut-il s’inquiéter de cette disparition ? A-t-elle un impact sur les enfants ? Et quid de l’arrivée tonitruante de Mortelle Adèle dans ce paysage presque trop silencieux ?

Dans un deuxième temps, la journaliste et animatrice du podcast, Lauren Malka, emmène les auditeurs à Toulon, pour découvrir une jeune centenaire qui ne fait pas son âge : la librairie Charlemagne.

Enfin, l’équipe de critiques de Livres Hebdo se réunit de nouveau pour présenter quatre grands coups de cœur, parmi les 482 nouveaux titres que compte la rentrée littéraire de janvier 2024. Au programme des réjouissances : Irène de Manuel Vilas (traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon) aux éditions du Sous-sol, Basses Terres d’Estelle-Sarah Bulle chez Liana Levi, La Louisiane de Julia Malye (Stock) et Fabriquer une femme de Marie Darrieussecq (P.O.L).

En partenariat avec les éditions Dunod, le podcast Les Voix du livre couvre tous les mois, durant 30 minutes, les enjeux de la profession sous un angle intimiste.

Les dernières
actualités