Pour les éditeurs français, "le livre doit revenir à la télévision" | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 12.11.2019 à 16h41 (mis à jour le 12.11.2019 à 17h00) Edition

Pour les éditeurs français, "le livre doit revenir à la télévision"

François Busnel lors de "La grande librairie" du 14 septembre. - Photo COPIE D'ÉCRAN/FRANCETV

Les principaux éditeurs français signent une tribune dans Le Monde pour faire part de leur désarroi face à la disparition des émissions littéraires du petit écran.

Dans une tribune parue dans Le Monde du 13 novembre intitulée "Le livre doit revenir à la télévision", les principaux éditeurs français "déplorent que les livres aient perdu du terrain" sur le petit écran. Antoine Gallimard (P-DG de Gallimard), Anna Pavlowitch (présidente de Flammarion), Olivier Nora (P-DG de Grasset), Vincent Montagne (président du SNE) ou encore l’ancienne ministre de la Culture Françoise Nyssen (Actes Sud) regrettent la déprogrammation de plusieurs émissions littéraires ces derniers mois.
 
"Maintenant que notre expérience des écrans s’est émancipée du règne exclusif du « poste dans le salon » et du signal hertzien, nos deux secteurs se trouvent engagés dans une même course au temps de cerveau disponible. Cette situation met en lumière des intérêts partagés. […] Les chaînes gagneront en spectateurs pour leurs programmes culturels ceux qu’elles auront contribué à former en grands lecteurs. Nous devrions donc assister à la multiplication des émissions consacrées au livre. Or, c’est le contraire qui se produit," déplorent les éditeurs.

Une hécatombe audiovisuelle
 
La tribune fait référence aux déprogrammations successives, en 2019, des émissions "Dans quelle éta-gère" (France 2), "Livres & vous" (Public Sénat) et "Entrée libre" (France 5). "L’édition en souffre, dès aujourd’hui la lecture, dès demain la création littéraire, dès après-demain l’audimat pour la création télévisuelle. Ni l’édition ni la télévision n’auraient à gagner à terme à un tel divorce," jugent les signataires.
 
Les éditeurs appellent donc à "une politique volontariste particulièrement de la part des chaînes publiques pour que les livres retrouvent leur place dans les programmes, au-delà de ce beau rendez-vous fédérateur qu’est « La Grande Librairie », de François Busnel”, diffusée tous les mercredis sur France 5. "Les chaînes de télévision publique ne peuvent renoncer à leur part de responsabilité, poursuivent les signataires. Nous engageons donc les directeurs des chaînes publiques, et aussi privées bien sûr, ainsi que tous les acteurs de la production télévisuelle, à retrouver le chemin des livres. Il y a urgence !"
 

Liste des signataires de la tribune

Guillaume Allary, président d’Allary Editions
Anne Assous, directrice de Folio
Sofia Bengana, présidente de Place des éditeurs
Muriel Beyer, directrice des éditions de l’Observatoire – DGA groupe Humensis
Frédéric Boyer, directeur des éditions P.O.L
Cécile Boyer-Runge, présidente de Robert Laffont éditions
Jean-Paul Capitani, président du directoire des éditions Actes Sud
Manuel Carcassonne, directeur général des éditions Stock
Véronique Cardi, présidente des éditions Jean-Claude Lattès
Alban Cerisier, secrétaire général des éditions Gallimard
Sophie Charnavel, directrice déléguée des éditions Plon
Sophie de Closets, présidente directrice générale des éditions Fayard
Olivier Cohen, président-directeur général des éditions de l’Olivier
Pierre Dutilleul, directeur général du Syndicat national de l’édition
Béatrice Duval, directrice générale de la Librairie générale française
Olivier Frébourg, directeur des éditions des Equateurs
Antoine Gallimard, président-directeur général des éditions Gallimard
Gilles Haéri, président-directeur général des éditions Albin Michel
Viviane Hamy, directrice des éditions Viviane Hamy
Hugues Jallon, président des éditions du Seuil
Monique Labrune, directrice des Presses universitaires de France
Liana Levi, présidente des éditions Liana Levi
Betty Mialet, directrice des éditions Julliard
Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition
Olivier Nora, président directeur général des éditions Grasset
Françoise Nyssen, éditions Actes Sud, ancienne ministre de la culture
Héloïse d’Ormesson, présidente des éditions Héloïse d’Ormesson
Anna Pavlowitch, présidente des éditions Flammarion
Philippe Rey, directeur des éditions Philippe Rey
Philippe Robinet, directeur général Calmann-Lévy et Kero
François Verdoux, président de Sonatine éditions 

 
close

S’abonner à #La Lettre