Sous X

Robert Laffont publie une enquête inédite sur la fraude alimentaire

La journaliste Ingrid Kragl - Photo ARNAUD PIECHAUD

Robert Laffont publie une enquête inédite sur la fraude alimentaire

L'éditeur fait paraître le 25 mars une enquête de l'ONG Foodwatch sur l'opacité qui règne dans les filières alimentaires. La journaliste Ingrid Kragl dresse la liste de ces aliments qui arrivent trafiqués ou contaminés sur nos assiettes. 

Par Isabel Contreras,
Créé le 24.03.2021 à 21h36,
Mis à jour le 24.03.2021 à 22h00

Robert Laffont publie le 25 mars Manger du faux pour de vrai, les scandales de la fraude alimentaire d'Ingrid Kragl. Travaillé sous X par le diffuseur et le distributeur Interforum, tiré à 15000 exemplaires, le livre est une enquête de l'ONG Foodwatch, spécialisée dans le lutte d'une alimentation "sans risques, saine et abordable pour toutes et tous".

La journaliste Ingrid Kragl dévoile le trafic de nourriture contaminée ou contrefaite à travers de nombreux témoignages et portraits des fraudeurs. Elle met surtout en avant l'opacité de ce système où l'industrie agroalimentaire"sait mais ne dit rien", "les choix politiques ne sont pas à la hauteur du problème… qui nous concerne tous".

L'auteure donne des exemples parlants pour illustrer l'ampleur du phénomène: de l'huile d'olive réalisée sans olives et colorée à la chlorophylle, du miel qui ne provient pas des ruches, du thon injecté d’additifs dangereux pour avoir l’air frais alors qu'il est avarié mais aussi des vins du Languedoc faussement rebaptisés Pomerol, Margaux ou Saint-Julien. Elle apporte aussi des chiffres: si une épice sur deux est frauduleuse en France, un produit bio sur huit n’est pas aussi bio qu’il le prétend et ce chiffre augmente dans les Alpes-Maritimes.

A l'occasion de la sortie du livre, Foodwatch lance une pétition pour interpeller le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie afin de réclamer une transparence "sur ce phénomène croissant".
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités