Un essai de Paolo Giordano en accès libre, en attendant sa sortie en librairie | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 07.04.2020 à 13h50 (mis à jour le 07.04.2020 à 14h01) Coronavirus

Un essai de Paolo Giordano en accès libre, en attendant sa sortie en librairie

Prévu pour le 20 mai en librairie, Contagions, de Paolo Giordano (La solitude des nombres premiers), rencontre un gros succès depuis sa mise en ligne en format numérique par son éditeur Le Seuil.

Le 20 mai, Le Seuil publiera Contagions, de Paolo Giordano. Traduit de l’italien par Nathalie Bauer, cet essai de 64 pages s'intéresse, à travers un témoignage personnel, à la portée de la pandémie de Covid-19 qui frappe le monde. Le romancier reversera une partie de ses droits d’auteur à la gestion de l’urgence sanitaire et à la recherche scientifique.

Mais dans les circonstances actuelles, « participant de la nécessaire information de chacun » , le livre a déjà été mis, exceptionnellement, en accès libre et a déjà été consulté 165000 fois depuis la fin mars, selon l’éditeur contacté par Livres Hebdo.

« Ni "accident fortuit" ni "fléau", l'épidémie du Covid-19 , nous dit-il avec espoir, vigueur et lucidité, est un miroir dans lequel doit se réfléchir la société, et qui peut ainsi nous conduire à une prise de conscience salutaire : nous appartenons tous à une seule et même collectivité humaine, et nous sommes les hôtes d’une nature que nous avons trop longtemps négligée. A cet égard, la contagion est le "symptôme" d’un désordre écologique auquel nous ne sommes pas étrangers – mais face auquel nous ne sommes pas non plus impuissants », précise l’éditeur. Il s’agit d’un « éclairage fort, stimulant et profond sur la pandémie, ses possibles sources, ses implications et les changements qu’elle opérera sur notre vie et notre pratique du monde, dans l’immédiat et à long terme. »

Paolo Giordano, né en 1982 à Turin, docteur en physique théorique et romancier (La Solitude des nombres premiers, prix Strega en 2008, Le corps humain, Les humeurs insolubles, Dévorer le ciel), a écrit Contagions en mars, dans l’urgence. Le livre devait être publié début avril par Le Seuil. Il est paru le 26 mars en Italie chez Einaudi.
 

Un livre par jour sur le site du Seuil

Lundi 6 avril : Michelle Perrot, Histoire de chambres.

Mardi 7 avril : Sophie Chabanel, Le blues du chat.

Mercredi 8 avril : Juan Gabriel Vasquez, Le bruit des choses qui tombent.

Jeudi 9 avril : Xabi Molia, Avant de disparaître.

Vendredi 10 avril : Michael Foessel, Après la fin du monde, critique de la raison apocalyptique.

Samedi 11 avril : Lydie Salvayre, Portrait de l’écrivain en animal domestique.

close

S’abonner à #La Lettre