Autoédition

Une auteure québécoise piégée dans les méandres de Kindle Direct Publishing

Quatre mois après sa publication au Québec, le livre est toujours indisponible en France

Une auteure québécoise piégée dans les méandres de Kindle Direct Publishing

Entre réponses toutes faites et appels téléphoniques impossibles, au moindre grain de sable dans la machine, l’outil d’Amazon servant à l’auto-édition peut devenir un vrai casse-tête kafkaïen.

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Gabinari,
Créé le 08.04.2021 à 12h57,
Mis à jour le 08.04.2021 à 18h17

En décembre 2020, Julie Nadeau auto-édite son second roman, Mission : Tuer Hitler. Comme pour le premier, elle choisit de passer par Kindle Direct Publishing, un outil créé par Amazon censé suppléer le processus éditorial de fabrication d’un livre jusqu'à l'impression à la demande. Alors que les ventes débutent au Québec, pays d’origine de l’auteure, Julie Nadeau reçoit plusieurs messages de France : son livre est introuvable. La raison ? Une croix gammée dessinée sur la couverture, un symbole interdit dans plusieurs pays d’Europe quand il n’est pas "utilisé à des fins éducatives".

"Mon livre est une fiction qui raconte l’histoire d’une jeune Juive s’échappant d'Auschwitz et se donnant comme mission de tuer Hitler. En aucun cas je ne fais l’apologie du régime nazi", se désole Julie Nadeau qui estime déjà ses pertes à 2000 euros et dont l’ouvrage papier est toujours indisponible en France.

6 couvertures et un titre plus tard

L’auteure et agricultrice québécoise se lance alors dans une correspondance électronique avec KDP, qui va durer plusieurs semaines. "Je recevais de nombreux messages de lecteurs français qui voulaient la version papier de mon livre, je ne pouvais pas les laisser tomber !", estime Julie Nadeau pour qui la maîtrise des outils technologiques ne fait pas partie des priorités. Afin de débloquer la situation, elle propose six couvertures différentes où elle modifie voire cache la croix gammée. Puis, elle se résout à changer le titre que la plate-forme considère "offusquant". Mission : Tuer Hitler devient Mission : Infiltrer Hitler.
 

Les différentes couvertures proposées à KDP, et toutes refusées



De cette situation kafkaïenne où des couvertures sans croix gammée sont refusées "à cause de la présence d’une croix gammée", la jeune maman déplore une communication médiocre : "Tous ces échanges ont été très froids. Souvent il s’agit de messages automatiques qui ne répondent pas du tout à mon problème et comme il n’y a même pas de numéro pour appeler".

Après près d’une centaine de courriels, elle se voit surnommée "spam" par l’un de ses interlocuteurs. "J’ai l’impression d’avoir été carrément blacklistée", confie-t- elle. 

Système opaque, il ne nous a pas été possible de réussir à joindre KDP, réputé injoignable. Leurs conditions d’utilisation mentionnent toutefois dans la rubrique "droit de distribution des livres" : "Nous nous réservons le droit de déterminer à notre entière discrétion quel type de contenu nous acceptons et distribuons via le Programme", sans plus de précisions. 



 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités