"Une longue nuit mexicaine" d’Isabelle Mayault chez Gallimard | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 19.12.2018 à 17h38 (mis à jour le 19.12.2018 à 18h00) Un premier roman par jour

"Une longue nuit mexicaine" d’Isabelle Mayault chez Gallimard

Isabelle Mayault - Photo GALLIMARD

Pour la période des fêtes, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. Dans Une longue nuit mexicaine, à paraître le 7 février 2019 chez Gallimard, la reporter Isabelle Mayault fait ressurgir la mémoire de la Guerre d’Espagne à travers une collection de négatifs et de photographies.

Une longue nuit mexicaine, le premier roman de la reporter Isabelle Mayault, à paraitre le 7 février 2019 chez Gallimard, s’attarde sur l’héritage iconographique de la Guerre d’Espagne et la façon dont les rémanences du conflit peuvent surgir dans une époque pacifiée et le calme relatif de la vie contemporaine.
 
La guerre s’immisce dans le quotidien d’un homme lorsqu’il hérite, à la mort de sa cousine au Mexique, d’une simple valise. A l’intérieur, il découvre des milliers de négatifs des photos de la Guerre d’Espagne prises par le correspondant de guerre hongrois Robert Capa, la photojournaliste allemande Gerda Taro et le photographe polonais David "Chim" Seymour. S’ensuit un long jeu de piste pour reconstituer, près de 80 ans après, "la longue nuit pendant laquelle l’héroïsme, la discrétion, l’audace de quelques hommes et femmes ont sauvé ces précieux clichés."
 
Journaliste indépendante installée à Genève, Isabelle Mayault a couvert le monde arabe pendant cinq ans (Liban, Algérie, Turquie...) et a notamment écrit pour l’Obs, le Figaro, la Croix et Causette, en plus de fonder le site Mashallah News, spécialisé dans le traitement de l'actualité des zones urbaines du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Si Une longue nuit mexicaine est son premier roman, elle a déjà publié Jours tranquilles au Caire (Riveneuve, 2015), un témoignage sur la vie quotidienne dans la capitale égyptienne après les printemps arabe.
 
close

S’abonner à #La Lettre